FORUM MAÇONNERIE


S'inscrire Aide

Profil du membre GL

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

6 452

questions dans le
forum maçonnerie


Membre inscrit GL sur le forum Maçonnerie

GL
a posté 321 messages sur le forum Maçonnerie :


Multi-Forums

Bonjour Ptipierre. On peut comprendre que la gaine se comporte comme un tuyau si vous avez constaté que l'eau en sortait. Par contre, si c'est à l'extérieur de la gaine, on ne voit pas trop ce que vous pourriez faire. Le silicone au niveau de l'entrée de la gaine (annelée TPC ? ) n'a rien changé semble-t-il. Il faudrait utiliser du mastic mou et très adhérent utilisé en carrosserie automobile. Ou un produit équivalent. Il existe des cartouches de mastic d'étanchéité qui colle davantage que le silicone. Voir les magasins de matériaux ou de matériels sanitaires ; leur rayon mastic en cartouches est souvent bien fourni.

Quand il fera beau et sec, vous pourriez essayer de souffler dedans à une extrémité en bidouillant et ré-étanchéifier aux deux bouts ; mais ce problème d'infiltration pourrait bien être insoluble si la gaine est endommagée.

Il semble l'ensemble de la chape est plus ou moins humide.

Il serait intéressant que l'ancien propriétaire vous apporte quelques renseignements concernant ce sous-sol. Mais le fait d'être en contrebas ne facilite pas l'évacuation de l'humidité sous la dalle.

C'était quelques idées en passant.
14 février 2013 à 22:02
forum consulter ce sujet Remontées d'eau et de sels de ciment

Bonjour. Ce n'est jamais bien saint d'avoir de l'humidité sur un mur.
Il est étonnant que la faïence ait tenu sur ce support, par effet de masse comme vous le suggérez. Avant toute action, il vaudrait mieux voir d'où peut venir cette humidité et s'il y a moyen de l'éliminer.
Les enduits ou peintures hydrofuges sont plutôt faits pour traiter un mur sec destiné à recevoir une douche par exemple. On protège alors le mur de l'extérieur vers l'intérieur et non l'inverse qui est davantage votre situation.
Il vaudrait mieux inventer un système de cloison peu épaisse montée sur tasseaux qui laisserait respirer le mur par ventilation naturelle haute et basse.
Mais si l'habitat est ancien, ce mur peut être humide depuis des lustres. Des enduits à la chaux peuvent laisser le mur respirer tout en privilégiant l'aspect.
Marie va vous conseiller sur ce point.

Attendons d'autres avis.
11 février 2013 à 09:08
forum consulter ce sujet Plâtres humides sous carrelage

Publicité

Bien reçu Ptipierre. Le diagnostic est simple : il y a de l'humidité sous la dalle, celle-ci remonte par capillarité, et la peinture n'y résiste pas.
La peinture sur la photo jointe ce matin est à un composant pour sol, la vôtre aussi, mais certainement moins chère et avec plus d'humidité. Il faut se résigner à voir la dalle respirer et transpirer. On s'habitue.

Vous pouvez essayer avec un revêtement industriel à deux composants (comme dans les usines) ; ce pourrait être une bonne solution, mais certainement chère, avec un décapage préalable de toute la peinture.

Mais sur un sol argileux, le principal est que l'habitation ne se fissure pas à cause des alternances de sécheresse qui se répercutent en sous-sol et qui peuvent affecter les fondations si elles n'ont pas été renforcées par des micro-pieux.

Attendons d'autres avis quand même, mais les jeux semblent faits.
10 février 2013 à 22:35
forum consulter ce sujet Remontées d'eau et de sels de ciment

Bonjour Ptipierre.
Vous dire d'où vient cette poussière blanche sera difficile. Par contre pour avoir observé le phénomène dans un sous sol saint et sec, le fait de peindre le sol n'a rien changé. A certains endroits la peinture s'écaille et un peu de blanc apparait. Et on fait avec.
L'humidité dans le sol peut en être la cause, et peut-être la composition du béton s'il est ancien.

Une peinture epoxy a deux composants pourrait peut-être masquer le phénomène.
La mousse expansive ne bloque pas l'humidité.
Attendons d'autres avis.

Voir à quoi le défaut ressemble sur la photo ci dessous.

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
remontees eau et de sels de ciment

10 février 2013 à 08:39
forum consulter ce sujet Remontées d'eau et de sels de ciment

Bonjour Alexis. A priori votre projet n'est pas viable tel que vous le présentez.
Le plancher semble être posé sur des solives et c'est tout. Un béton (dont ne vous ne donnez pas l'épaisseur) serait à la fois rigide et très pesant.
A la limite des limites on pourrait envisager un ragréage avec un enduit autolissant fibré de quelques millimètres.
Peut-être vaudrait-il mieux changer le plancher en fonction des besoins qui sont les vôtres.
On ne peut en dire davantage sans plus de précisions.
Citation :
Réaliser un trou ? Comment ?

Oui, mais où ?
09 février 2013 à 14:55
forum consulter ce sujet Couler béton ou chape sur plancher

Bonjour Arman.
Cette trémie a l'air bien solide, et repose semble-t-il sur des hourdis et maçonnerie ferraillée.
Elle n'est pas prêt de s'effondrer.
On peut supposer qu'il y a un autre accès à la cave.
La déplacer ? dans quel but, sachant que ce sera un gros travail du domaine de compétence d'un maçon sérieux. Lui seul pourrait vous faire un devis (il faut en demander plusieurs).
Si un jour vous refaites le carrelage supérieur il sera toujours temps de la boucher.
Ce n'est pas très difficile, mais très poussiéreux.

Attendons d'autres avis.
05 février 2013 à 10:06
forum consulter ce sujet Déplacer une trémie

Bonjour réponse 4. Les bandes sont nécessaires car les côtés des planches de BA13 ne sont pas dans le plan de la planche, mais légèrement inclinés sur environ 8 cm. La bande permet de masquer la jointure, et l'enduit permet de rattraper le plan de la paroi ainsi constituée.
Citation :
Qu'est-ce que ça ferait sans bande ?

Eh bien un mur horrible.
31 janvier 2013 à 20:32
forum consulter ce sujet Conseils pose bandes placoplâtre

Bonjour. Vous avez tout intérêt à faire une chape fluide adaptée au mode de chauffage, et non une chape traditionnelle. N'oublions pas qu'il s'agit de chauffer l'habitat et que l'énergie calorifique doit transiter et non rester confinée. Il faut donc bien respecter les conditions de mise en œuvre.

En tapant chape plancher chauffant hydraulique dans glouglou on arrive rapidement sur Lafarge qui présente son offre et les particularités de la chape (ainsi qu'un contact). Il faudra ensuite trouver un applicateur agréé, ou faire vous même le travail avec des matériaux que vous pourriez trouver chez Point P entre autre. Ce n'est pas d'une difficulté folle si vous êtes bon bricoleur.
31 janvier 2013 à 20:26
forum consulter ce sujet Faire une chape pour plancher chauffant

Bonjour. Ces platines sont prévues pour y insérer des poteaux en bois étuvé. Il faut utiliser un grand niveau que vous positionnez le long du poteau sur lequel vous allez taper avec une masse.
A trois on y arrive bien : le premier tient et guide le poteau, le deuxième vérifie la verticalité avec le niveau dans les 2 plans, le troisième tape avec la masse en évitant de taper sur les têtes ou les mains des deux autres opérateurs.
Cette platine en acier zingué est faite pour être enfoncée dans la terre. Inutile de la sceller.
31 janvier 2013 à 20:11
forum consulter ce sujet Conseils platine abri de jardin

Bonjour Gigi. Un dessin voire des photos seraient davantage explicites. Ce n'est pas le placo qui bouge, mais le support.
31 janvier 2013 à 09:15
forum consulter ce sujet Placo en séchant à bouger

Bonjour. Si les murs sont recouverts de placo les fissures sont peut-être derrière. Si l'isolation est récente ce peut être pour que l'habitation soit présentable.
Une caméra thermique peut rendre certains services mais il faudra tenir compte de ses performances pour cet usage. Si vous l'avez à disposition pourquoi ne pas essayer ? Sans garantie qu'elle indique quelque chose de significatif.
Pour le prix du ravalement extérieur, seul un professionnel pourra effectuer un devis. Il n'empêche que les fissures travaillent. Et si l'on regarde bien les photos, elles sont multiples.

Conclusion : Marie et moi, on n'achèterait pas. Faites le bon choix.

Cordialement
31 janvier 2013 à 09:13
forum consulter ce sujet Avis fissures inquiétantes avant achat

Bonjour Dave. Cette maison a au moins 35 ans vu les fenêtres. Les fissures sont sérieuses et une bonne partie de la maçonnerie est désolidarisée de l'ensemble. Les fissures doivent déboucher à l'intérieur. Ne parlons même pas de l'isolation.

Conclusion il ne faudrait pas que votre premier achat de maison se transforme en première galère.

Marie est de bon conseil. Il vaudrait mieux chercher ailleurs.
30 janvier 2013 à 08:05
forum consulter ce sujet Avis fissures inquiétantes avant achat

Bonjour Avolant. Elles n'ont pas l'air bien profondes, et certainement antérieures à vos travaux actuels. Le papier peint devait les masquer. De toute façon, vous n'échapperez pas à la rénovation du plafond avec nettoyage, enduit, ponçage, peinture. Il sera alors temps de voir si ces fissures sont profondes ou non. Ce n'est peut-être que le travail de l'enduit de surface du béton de la dalle. Bref, il faut voir. Ce ne semble pas être la dalle elle même.
Le peu d'humidité délivrée par la décolleuse ne semble pas être une cause de l’apparition de ces fissures multiples.
Attendons le diagnostic de Marie.
09 janvier 2013 à 15:54
forum consulter ce sujet Abattre une cloison en brique creuse de 5 cm

Bonjour Avolant2. Merci pour le retour.
Cela valait quand même la peine de se poser des questions, bien qu'il fut assez peu probable que ces élévations en briques creuses soient porteuses.
Bon courage pour la suite des travaux.
07 janvier 2013 à 15:29
forum consulter ce sujet Abattre une cloison en brique creuse de 5 cm

Bonjour réponse 3. Un petit dessin côté permettrait de comprendre vos mesures actuelles.
A suivre.
04 janvier 2013 à 21:54
forum consulter ce sujet Calculer hauteur pignon pourcentage de pente

Bonjour. Merci pour vos attentions envers les contributeurs.
On peut penser que la dalle béton repose sur le mur du milieu, surtout si son épaisseur est conséquente ; elle peut même être d'une seule portée si la largeur de la maison n'est pas trop grande et que la cloison médiane est fine. De même, les briques creuses de 5 cm semblent trop fines pour former un mur porteur, d'autant que la largeur de 80 cm est faible.
Quant au déplacement de masse à la longue, sachant que la masse est la quantité de matière, on ne voit pas comment elle pourrait se déplacer, sauf si Grand Loup souffle très fort. Sauf erreur d'interprétation bien entendu.

A priori il n'y a pas de danger particulier à supprimer ces cloisons partielles d'après votre description.

Attendons d'autres avis.

Un professionnel sur place pourrait vous confirmer ces hypothèses.

03 janvier 2013 à 20:56
forum consulter ce sujet Abattre une cloison en brique creuse de 5 cm

Bonjour Marie et bibi. On peut comprendre que l'épaisseur totale avant béton cellulaire est de 7 cm environ. Je mettrais bien des chevilles genre Fisher longues de 12 cm environ en diamètre 8 ou 10 mm avec des vis de 5 ou 6 mm longues aussi. Je serrerais chaque platine juste ce qu'il faut de façon à ne pas écraser le BA13 si par hasard on est au dessus d'un vide. Si le plâtre est bien fait, on n'a pas forcément besoin d'aller au contact du béton cellulaire.
Si ce sont des meubles vikings, la mise à niveau n'est pas des plus simples. Par contre d'autres marques ont des éléments munis de systèmes de réglage en hauteur et profondeur à griffes rétractables.
Il faudra solidariser tous les éléments hauts entre eux, puis solidariser l'ensemble sur le mur d'accueil, et non élément par élément.
Une règle de maçon et un long niveau (60 cm minimum) sont indispensables. Mais si vous avez l'habitude cela ne posera pas de problème.

La hauteur des éléments se choisit en fonction de la hauteur du meuble placard (pour frigo par exemple) de façon à aligner les plans hauts.
Et pendant qu'on y est, la largeur du plan de travail, 62 cm standard chez les vikings et bricobidule, est plus pratique en 65 cm (pour encastrer un lave vaisselle par exemple sans qu'il dépasse sur le devant).

Rappelons que la Molly est adaptée aux cloisons creuses, ce qui ne semble pas être le cas ici.

Cordialement.
30 décembre 2012 à 22:46
forum consulter ce sujet Fixation éléments hauts de cuisine sur support BA13

Bien reçu. On ne peut se mettre à votre place et faire le choix ou non de percer une voute.
Toujours est-il que dégrader de façon définitive une construction ancienne, même en bouchant ultérieurement, me semblerait à éviter.
D'autre part, pour suspendre une telle masse, vous n'utiliserez pas de chevilles de 8, mais plutôt 10 ou 12, et peut-être des chevilles expansives type Rawl ou équivalent (avec tiges filetées) ; dans ce dernier cas, si la pierre est friable, il y aura certains risques.
Pourquoi plusieurs points d'attache ? Comme précisé précédemment juste pour diminuer la contrainte de traction par cheville, et augmenter ainsi la sécurité en cas de défaillance d'un point.
Une structure en bois du même style que la souche (troncs d'arbres récupérés, et non des planches de chez Point P) peut mettre en valeur l'objet davantage .

Dégrader des édifices anciens est rédhibitoire. Mais nous ne sommes pas sur place ; on n'émet que des idées générales.
24 novembre 2012 à 10:07
forum consulter ce sujet Suspendre 60 kilos au plafond

Bonjour. Juste un avis personnel.
Suspendre en plusieurs points une telle masse reste possible de façon à répartir les tractions et ainsi soulager les points d'ancrage.
Mais dégrader de façon définitive une voute centenaire, peut-être friable donc sans garantie que cela tienne sauf percer en profondeur, et pour un montage temporaire de surcroit ne se justifie pas.

Une structure bois posée sur le sol sera solide, et n'occasionnera aucune dégradation définitive de l'édifice.

Quelques éclairages bien choisis peuvent mettre en valeur l'objet quel que soit le système de suspension. Sans parler de la sécurité.
19 novembre 2012 à 08:57
forum consulter ce sujet Suspendre 60 kilos au plafond

bonjour Gizmo. C'est un problème qu'il faudra résoudre avant de continuer les travaux. De toute façon l'eau rentre actuellement dans la dalle le long des fers et ceux-ci vont continuer à s'oxyder.
On peut supposer qu'ultérieurement cette dalle sera recouverte de carrelage ou une dalle flottante. Auquel cas elle va finir par s’assécher.
Faut-il refaire cette dalle manifestement plus ou moins loupée ? Peut être, mais alors il faudra effectuer des démarches. Le treillis semble posé en surface et ne fait plus son travail de renfort de la dalle. Voyez si c'est à un seul endroit ou si toute la surface est concernée.
Demandez au maçon ce qu'il en pense. Dans un cas comme celui ci la réponse ne peut être binaire.

Attendons d'autres avis.
07 novembre 2012 à 20:39
forum consulter ce sujet Problème ferraillage dalle apparente 5 centimètres d'eau sont restés à stagner

Bonjour Emilion.
Vous ne dites pas sur quel support vous allez couler cette dalle. Vous trouverez aisément les proportions des composants sur le site Bricovidéo.
A suivre si vous apportez des précisions.
27 octobre 2012 à 08:59
forum consulter ce sujet Conseils pour réaliser une dalle béton pour une cuve à fioul de 1000 litres


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo