FORUM MAÇONNERIE


S'inscrire Aide

Profil du membre kristus

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

6 461

questions dans le
forum maçonnerie


Membre inscrit kristus sur le forum Maçonnerie

kristus
a posté 17 messages sur le forum Maçonnerie :


Multi-Forums

Bonjour,

A défaut, nous pouvons vous proposer au cas où : un huissier.... ainsi qu'un bon avocat.... !... mais restons sérieux....
Petit conseil personnel qui n'engage que moi..... :
Ce vendeur de véranda (qui sera peut-être vendeur de pneumatiques demain), n'a aucune notion du projet qu'il vous soumet. Une véranda n'est PAS une gloriette... ou une tonnelle qu'on ajoute à une installation existante. C'est une pièce à vivre qui mérite toute attention, et qui DOIT être montée de même qu'une extension d'ouvrage existant... et qui PÈSE un CERTAIN POIDS !
J'ai du mal à comprendre la sémantique du propos :
"Création de fondations périphériques puis pose dessus des profil alu de la véranda."
Ce n'est pas en faisant un petit trou (ou une tranchée de pourtour), en guise de "fondation" au droit de chacun des piliers, et en y mettant quelques pelletées de ciment qu'on crée une assise SOLIDE.
TOUT doit être homogène !.... même si l'on vous dit que l'ensemble, une fois fini... est devenu "autoportant"... !!!

NB. Vous ne mentionnez pas si votre projet comporte des éléments de structure en bois, en alu, PVC, mixtes... ni comment s'effectue l'isolation : (simple paroi, double ?....)

Je ne connais pas votre budget initial, mais il ne faut pas tenter le diable.... en "voulant" quelque chose à tout prix. C'est un investissement sur le long terme.

Un tout petit conseil :
Moteur de recherche : "construction véranda vidéo".... vous comprendrez toute la problématique.
Dernier conseil :
Demandez à dissocier dans le devis, le COÛT de la fondation.... du COÛT de montage de la véranda.

Mais ce n'est que mon tout petit avis.

Amicalement.
Kristus
25 novembre 2014 à 14:17
forum consulter ce sujet Avis installation dalle de véranda après les travaux

Bonjour,

Citation :
Mon garage est carrelé et le problème demeure.

Permettez-moi de vous poser une question simple :
Votre appui bas de fermeture de garage vient-elle AVANT l'épaisseur du carrelage ?.......ou APRÈS ?.......(c'est à dire DESSUS ?).....
Ce qui parait étonnant, c'est qu'avec un carrelage, s'il est posé APRÈS l'appui de la porte...., il y ait encore des pénétration d'eau. Vous devez avoir des apports d'eau assez conséquents pour qu'ils parviennent à franchir l'épaisseur du carrelage.
Si votre porte appuie sur le carrelage, une seule raison alors pour une telle pénétration. La pluie ruisselle le long de votre porte pour pénétrer dans votre local. Il devient donc indispensable de créer :
1) l'obstacle à la pluie qui s'écoule sur le sol : Obstacle par sur épaisseur de carrelage ET mise en place de caniveau
2) l'impossibilité à la pluie de pénétrer par coulure sur la porte en supprimant l'appui des carreaux sous la porte en tronçonnant les derniers centimètres.

Mais ce n'était qu'une simple remarque....
Amicalement.
Kristus
16 novembre 2014 à 13:07
forum consulter ce sujet Problème porte de garage PVC pliante l'eau rentre par le bas

Publicité

Bonjour,

Je subis le même "calvaire".... chaque fois qu'il pleut !.... heureusement pas trop dans ma région....

J'ai une porte de garage en quatre éléments horizontaux qui basculent de la verticale à l'horizontale par l'intermédiaire de rails de guidage gauche et droit. Au début, tout allait bien (?!?!).... le joint caoutchouc sur le seuil de la porte (sorte de joint caoutchouc creux, type "snapon" d'étanchéité de portière de voiture), assurait son rôle.... puis, l'âge aidant, après quelques années, le joint s'est totalement avachi, n'assurant plus son efficacité.
J'ai remué le problème dans tous les sens, et pense avoir trouvé LA solution (bon, faudra que je débarrasse mes m3 d'outillages, établis et autres armoires, avant d'accéder totalement à la surface du garage). Il suffirait que mon garage soit carrelé avec des dalles d'assez forte épaisseur (1cm mini en 30 cm x 30 cm mini). Tout doit se faire lors de la mise en place de la première rangée de carrelage, à l'aplomb de la fermeture. Il FAUT que la porte se ferme AVANT la première rangée, créant ainsi un obstacle aux entrées d'eau parasites.

C'est juste la fameuse formule qu'il faut que je mette en place : "YAKAFAUKONCADOIT.... !".
Solution peut-être onéreuse (tout dépend de la surface à traiter, et de la qualité du carrelage). Mais comme le dit Alma, il faut créer un obstacle mécanique à l'entrée.

Si vous avez trop d'apport d'eau, la pose d'un caniveau d'évacuation est indispensable, avec une fouille à moindre coût :

http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/materiaux-menuiserie/evacuation-et-traitement-des-eaux/caniveau-siphon-et-regard-l1308218099

Mais ce n'est que mon petit avis.

Amicalement.
Kristus
15 novembre 2014 à 13:56
forum consulter ce sujet Problème porte de garage PVC pliante l'eau rentre par le bas

Bonjour ninie,

Je ferais une dernière observation....
LAISSEZ FAIRE la JUSTICE !....

Commencez à faire de petits croquis pour une nouvelle habitation, si vous pensez que cela vous évacuera les soucis quotidiens.
Voyez les choses du bon côté, car personne ne viendra dédramatiser la situation.

Je ne connais pas votre situation financière, mais si vous avez un crédit, commencez à en parler à votre banquier.
Voyez comment passer le relais d'une construction à l'autre. Il vaut mieux recommencer peut-être plus "petit".... mais s'endormir tranquillement le soir sans attendre qu'un craquement sinistre vienne vous "pourrir" le sommeil.
Tournez la page, en essayant d'avoir quelques dédommagements, sans demander la "lune". Les juges sont conscients des demandes bien fondées des "petites gens" (excusez le terme). Refaire une maison ne prend pas des dizaines d'années....

Je sais que c'est facile de donner des "leçons"....., mais je pense que c'est une des meilleures voies possible.
A vous lire pour la prochaine crémaillère !

Amicalement.
Kristus
13 novembre 2014 à 14:06
forum consulter ce sujet Avis situation travaux maçonnerie maison

Bonjour,

Autant être franc avec vous....
La maison n'est pas "saine". Par expérience, vous pouvez mettre tout ce que vous voulez sous et/ou autour de la maison, elle continuera TOUJOURS à s'endommager. Pour réaliser des micro-pieux, il faut descendre VRAIMENT profond, pour réaliser un maillage sous les pourtours de la fondation (une sorte de cône inversé, avec des espacements de perçage plus ou moins importants).
De plus, il FAUT avoir accès à la base du mur pour une foreuse hydro pneumatique. Je ne sais pas si vous en avez la possibilité.

Permettez-moi de vous reposer la question :
Êtes-vous TOUJOURS en contact avec votre Protection Juridique (NB. Il n'y a pas de délai de prescription dans le temps, lorsqu'une affaire est engagée avec. Pour ma part, j'en ai eu qui ont duré plus de quatre ans).
Si OUI......demandez une expertise actualisée en insistant sur le suivi de ce dossier.

Vous citez :
Citation :
nous sommes en procédure avec l'ancien propriétaire, le maçon, l’assurance du maçon, il y a eu expertise aussi mais la situation se dégrade de plus en plus.

Que dit votre avocat ? Si l'affaire semble se "pourrir".... intervenez auprès de Protection Juridique afin de savoir comment vous assister, ou tout au moins, reprendre ce dossier qui semble assez mal emmanché.

Conclusions :
Laissez faire votre avocat jusqu'au jugement NB.
Même favorable, cela ne vous rendra PAS une maison "saine"

Si l'affaire sent le "moisi" et qu'elle traine trop (comptons un maxi de deux mois), faites pression sur votre Protection Juridique... mais de GRÂCE !.... Évitez de vous battre seul contre des moulins à vent.
Votre santé en dépend.

Amicalement.
Kristus
12 novembre 2014 à 10:48
forum consulter ce sujet Avis situation travaux maçonnerie maison

Bonjour,

Permettez-moi d'apporter une interrogation importante à ce que vous mentionnez :
Citation :
on nous a dit que la maison avait été réparée sans regarder les différences entre la facture du maçon et les conclusions de l 'expert. En fait l'ancien propriétaire a fait faire les travaux entre le pré-rapport et le rapport définitif de l'expert. Nous avons su par la suite par courrier de l'expert de l'époque qu'il n'avait pas eu connaissance que des travaux avait été effectués et semble penser que ce n'est pas ça qui aurait dû être fait.

Première interrogation : QUE prévoyait l'expert comme travaux à réaliser pour remédier aux désordres ? Avez-vous les conclusions préliminaires de l'expert ? Si oui... à mettre au dossier de votre Assureur, si ce n'est déjà fait.

Constatations aux vues des photos :
Photo N° 1. La fissure a été recouverte de lé fibre de verre pour la masquer. La fissure n'a jamais été traitée.
Photo N° 2 : La jonction de deux lés se désolidarise sous l'action d'écartement du mur.
Photo N° 3 : Observez les jonctions de lés qui ne sont plus raccordées (Ligne horizontale sous la règle alu et au dessus, à 30 cm de la gouttière).
Photo N° 4 : Observez, avec l'humidité, la jonction des divers lés sous le volet de droite.
Photo N° 5 : La fissure a détérioré le lé suivant trois directions
Photos N° 6, 7 : Les fissures d'origine n'ont jamais été traitées.
Photo N° 8 : Observez les jointoiements de lés en "bords recouverts de 2 cm". Vous remarquerez le collage des lés sur l'ancien crépi.
Photo N° 9, 10, 11 : idem.

S'impose alors, au vu de ma modeste expérience, un constat : votre maison a été MAQUILLÉE, pour pouvoir être vendue. C'est la SEULE explication possible. Sans trop m'avancer, il semblerait que l'ancien propriétaire , constatant des dégâts qui ne pouvaient que s'intensifier, ait décidé de parer "au plus pressé", de faire intervenir un "homme de l'Art".... d'écouter son "pré rapport".... et d'anticiper, non pas des TRAVAUX.... mais du "cache misère".

Mon avis : faites jouer le côté "tromperie volontaire" auprès de votre Protection juridique, pour appuyer l'appel simultané en Garantie décennale. Les deux actions ne sont pas incompatibles.

Voilà mes dernières observations.
Bon courage.

Amicalement.
Kristus
11 novembre 2014 à 15:32
forum consulter ce sujet Avis situation travaux maçonnerie maison

Bonjour,

Votre appel aurait dû être mentionné dans le forum "litiges"
Essayons d'y voir "clair" :
Vous citez :
Citation :
Nous avons acheté notre maison en août 2010, quand nous l'avons acheté nous savions que la maison avait eu des désordres en 2002

Question : par quel canal avez-vous eu ce genre d'information ?
Citation :
mais soi-disant elle avait été réparée.

Question : QUI vous a dit que les désordres avaient été réparés ? Et quels types de désordres ?
Citation :
La seule chose à faire était la façade car il y avait un petit craquement.

Question : qu'entendez-vous par "petit craquement" ?.... Ne serait-ce pas une fissure ? Quelle était sa longueur?... sa largeur ?
Citation :
cela aurait dû fonctionner dans la décennale du peintre mais après renseignement une fois rentré dans la maison, la décennale ne fonctionnait pas car l'entreprise de peinture n'était pas assurée pour le crépi.

Question : étiez-vous sûr que cette fissure n'engageait que le crépi.... et PAS la structure de l'ouvrage (murs....) ? Pourquoi engager une garantie décennale auprès du PEINTRE ?.... Dans ce genre d'appel en garantie, c'est à l'expert SEUL de dire d'où proviennent les désordres. Y avez-vous fait appel en ces termes ?
Citation :
Début septembre 2010, nous avons enlevé le placo de la chambre du bas pour refaire et là nous nous sommes aperçus des fissures de 3cm de large.

Question : pourquoi avoir engagé des travaux de réfection interne, alors qu'aucune procédure est en cours ?
Citation :
Nous avons fait venir l'agent immobilier pour lui montrer, sa réponse a été "estimez-vous heureux de l'avoir eu à ce prix car elle était estimée à 263.000 euros. Nous ne le savions pas avant la signature car l'annonce en elle-même était à 223.500 euros.

Question : pourquoi faire une intervention auprès de l'agent immobilier qui n'est qu'un simple marchand de biens, se souciant plus de son portefeuille de transactions que de votre propre intérêt ? Son seul but était de VENDRE. Malheureusement, les états d'âme des acheteurs sont loin de ses préoccupations.. Il n'a donc aucune valeur ajoutée à votre affaire en cours.
Citation :
Donc nous avons fait faire un constat d'huissier en date du 10/09/10, pour faire constater les dégâts intérieurs et extérieurs.

Pas de question. Un constat d'huissier permet de figer une situation dans le temps. Il sert de base en cas d'évolution des dégâts. C'est une bonne chose à mettre au dossier.
Citation :
Les travaux de consolidation de la maison que l'ancien propriétaire a fait faire ne sont pas ceux préconisés par l'expert de l'époque, le souci c'est que nous avons tous paraphé au moment de la signature (facture maçon, les papiers d'expertise de l'époque etc.).

Pas de question. Si ce n'est que dans l'acte notarié, il est mentionné CLAIREMENT, après l'article sur PROPRIÉTÉ & JOUISSANCE : CHARGES & CONDITIONS :
La présente vente est consentie et acceptée sous les charges et conditions ordinaires de fait et de droit en pareille matière et sous celles suivantes que l'acquéreur s'oblige à exécuter et accomplir savoir :
Il prendra les biens vendus DANS L'ÉTAT OU ILS SE TROUVENT ACTUELLEMENT SANS POUVOIR PRÉTENDRE A AUCUNE INDEMNITÉ du prix ci-après stipulé, à raison du mauvais état du sol, du sous-sol, des CONSTRUCTIONS.... etc.
Pas de question : il ne peut y avoir de "souci" post signature, car vous avez acquis un bien en TOUT ÉTAT DE CAUSE. Vous ne pouvez donc plus rien contester à partir du moment où vos devenez propriétaire. C'est un peu ce que vous "suggérait" l'Agent immobilier lorsque vous lui en avez parlé....
Citation :
Nous avons fait totalement confiance quand on nous a dit que la maison avait été réparée sans regarder les différences entre la facture du maçon et les conclusions de l'expert. En fait l'ancien propriétaire a fait faire les travaux entre le pré-rapport et le rapport définitif de l'expert. Nous avons su par la suite par courrier de l'expert de l'époque qu'il n'avait pas eu connaissance que des travaux avait été effectués et semble penser que ce n'est pas ça qui aurait dû être fait.

Observation : dans une transaction, quelle qu'elle soit.....il ne PEUT y avoir de relation de CONFIANCE ! Dites-vous, que si toutefois, vous en venez à revendre votre bien, il serait "suicidaire" de raconter toutes ces ex péripéties au futur acquéreur. Malheureusement, il est courant de voir des vendeurs peu scrupuleux, maquiller certaines fissures, poncer un dallage fissuré, recrépir même en totalité une maison.... pour pouvoir revendre.
Citation :
Du coup nous sommes en procédure avec l'ancien propriétaire, le maçon, l’assurance du maçon, il y a eu expertise aussi mais la situation se dégrade de plus en plus. Ce qui était des craquements de crépi à l'origine sont maintenant d'énormes fissures extérieures, sans compter que le placo à l'intérieur se dégrade aussi.

Questions :
POURQUOI êtes-vous en PROCÉDURES avec des personnes qui n'ont plus rien à voir avec votre bien ?
POURQUOI ne pas avoir engagé une action auprès de votre Protection Juridique afin de faire valoir votre assurance ouvrage Garantie Décennale ?
Mon avis : il semble bien "tard" pour faire une intervention auprès de celle-ci. La procédure DOIT être TOUJOURS la même. Ne RIEN FAIRE de sa PROPRE INITIATIVE. Activez votre contrat.... et laissez faire les spécialistes.
Citation :
Cela doit passer au tribunal fin d'année, mais pour le moment c'est nous qui avons peur pour notre sécurité.
La situation devient critique, nous avons fait même venir un journaliste qui nous a fait un article mais qui n'a rien donné, () nous avons vu le maire qui ne peut rien faire non plus, l'assurance habitation non plus, nous avons aussi appelé la protection juridique où le dossier est, et même la sous préfecture est au courant.

Observation : je comprends que vous soyez dans un état de détresse tel qu'on ne sache plus à quel "saint se vouer".... Vous constatez, à juste titre, que tout ce "battage" n'a rien donné....
Vous mentionnez que votre Protection Juridique est activée.
Question : avez-vous un dossier en cours, concernant une demande de prise en compte en Garantie Décennale de votre ouvrage ? Avez-vous un interlocuteur désigné dans ce dossier ?
Citation :
Nous avons peur qu'à terme la maison glisse encore plus, le pignon commence à se décrocher, d'autres fissures sur l'autre façade commencent à apparaître, pour nous il en va de notre sécurité.
Notre fils atteint de problème respiratoire peut en pâtir à l'avenir car l'humidité fait son apparition et la moisissure dans notre chambre. Nous avons fait venir une connaissance qui est maçon et nous a clairement dit que ça devenait dangereux, mais honnêtement on a l’impression que tout le monde s'en fout. Que faire de plus ?

Observation : NE FAITES RIEN DE PLUS QUI POURRAIT aggraver encore plus votre cas dans les multiples démarches que vous avez enclenchées. MISEZ UNIQUEMENT sur une aide de votre PROTECTION JURIDIQUE, en faisant "profil bas".... car dans ce genre de situation, il faut savoir dire à votre interlocuteur, que vous avez agi sur le coup de l'émotion.... pour savoir si ce qui peut être sauvé.... peut l'être encore.

Mais ce n'était que mon tout petit avis...
Bon courage.

Amicalement.
Kristus
10 novembre 2014 à 14:56
forum consulter ce sujet Avis situation travaux maçonnerie maison

Bonjour,

C'était bien l'objet de la question : à QUOI doit servir ce système ? En clair, si nous n'avons PAS aussi au MINIMUM un SCHÉMA de l'installation en plan, il parait assez "difficile" de prévoir les types d'ouvrants à réaliser... mais AUSSI leurs DIMENSIONS !... en fonction des volumes à traiter... et donc de la PUISSANCE de la VMC à installer en rapport...

De plus, dans le cas de pièces "traversantes", il faut déterminer l'endroit où IL sera réalisé.
Mais je pense aussi que vos problèmes d'humidité, et surtout de moisissures, ne seront qu'en partie traités... sans être totalement résolus.
Nous ne connaissons pas la NATURE des matériaux constituant vos volumes : Pierres, briques, placo ?

Mais ce n'était que mon (tout petit) avis...
Amicalement.
Kristus
03 novembre 2014 à 16:54
forum consulter ce sujet Aération dans une fenêtre en PVC

Bonjour,

Avant toute réponse, merci de nous indiquer l'utilité de cette VMC.

Amicalement.
Kristus
02 novembre 2014 à 14:08
forum consulter ce sujet Aération dans une fenêtre en PVC

Bonjour,

Vous vous inspirez de Google :
http://www.youtube.com/watch?v=-DITmhhgI2E

Plus généralement, tapez "réalisation drain autour maison", et voyez les vidéos....et SURTOUT les avis donnés.
Pour ce qui concerne votre garage, vous ne nous dites pas s'il possède ou non des gouttières. S'il n'en a pas, commencez par en installer, en rejetant les évacuations d'E-P le plus loin possible de la bâtisse (puisard, éponge.....)

Vous mentionnez "On m'a conseillé également de couler une dalle de quelques centimètres avec une protection sur la dalle actuelle... pour ensuite poser du carrelage."

C'est la technique du "mille feuilles" qui ne règlera pas le problème d’humidité, et donc cette sensation de froid.
On peut ainsi sentir du "froid"..... alors que la pièce est chaude. Le taux d'humidité ambiant (au niveau des pieds) fait réagir ainsi notre organisme. Surtout quand on n'a aucune activité dans la pièce, et qu'on reste assis.
Donc, on intervient à l’extérieur !

Amicalement

Kristus
26 octobre 2014 à 09:56
forum consulter ce sujet Quel type de chape réaliser sur une dalle de garage humide

Bonjour,

Mon avis :
Ce n'est PAS du côté du MAL qu'il faut voir les choses... mais du côté de la CAUSE ; c'est à dire, du côté extérieur de l'ouvrage.
De plus, rien n'indique que c'est uniquement le fait d'un appui de terrain contre votre maison que ce phénomène apparait.
Il peut venir de plus loin... et resurgir sous votre sol.

Vous pourrez mettre toutes les solutions d'étanchéité pour couvrir votre sol (peintures étanches, films résines...) que rien n'empêchera l'eau de passer en remontées capillaires par la verticale des murs.

Une première solution : essayer de "couper" l'amenée d'eau depuis l'extérieur, en réalisant un drainage (tranchée pour écoulement extérieur, remplie de galets roulés et drain fond de fouille + enduit ou protection étanche contre vos murs extérieurs).
Mais ce n'est que mon tout petit avis...

Amicalement.
Kristus
25 octobre 2014 à 14:16
forum consulter ce sujet Quel type de chape réaliser sur une dalle de garage humide

Bonjour,

Petite question "toute simple" :

Quand il pleut.... que constatez-vous ?
Cf. "Nous, de notre côté, avons l'impression qu'il n'y a pas eu assez de pente, ou pas de pente du tout, pour l'évacuation de l'eau et que celle-ci stagne au pied des murs".
Est-ce une impression ?.... ou la réalité ?

Amicalement.
Kristus
16 octobre 2014 à 17:23
forum consulter ce sujet Remontées d'humidité en pied de mur avec décollement du crépi

Bonjour,

Pardonnez-moi, mais, il vaut parfois être plus curieux ou "suspicieux" que d’ordinaire... c'est sans doute par déformation professionnelle !

Sur l'ensemble de ce que vous détaillez, l'opération semble être viable.
Soyez cependant attentive à ce que les évacuations d'E-P soient éloignées le plus possible de la maison. Quant au cumulus, je pense qu'il y en avait un suspendu à côté du canon de cheminée dans les combles.

Faites bien mentionner dans vos devis ce qui est pris en compte dans la garantie de chacun des intervenants.
Pour de futurs petits pépins, il s'agira de déterminer ce qui a été garanti par les intervenants... par rapport à l'ouvrage déjà existant.

Bonne crémaillère !

Amicalement.
Kristus
16 octobre 2014 à 09:33
forum consulter ce sujet Cherche maison à acquérir avis sur les fissures

Bonjour,

Permettez-moi de vous dire, bien que n'étant PAS expert en la matière, qu'une maison, quelle soit neuve, ancienne, rénovée, ou appartement, etc... sans fissures n'existe pas.
Il y a des fissures structurelles (murs porteurs, dalles coulées, piliers armés....), qui méritent l'avis d'un expert, et d'autres qui sont afférentes à la "vie" de l'ouvrage.
Votre cas semble être le second. Toutefois, il manque un renseignement dans les documents que vous soumettez, et qui concernent la poutre horizontale. Nous ne voyons pas de quelles façons elle est reprise à chacune des extrémités (photos avec les sacs). Est-elle sur des piliers ferraillés, internes à la maison, contre les murs de façade.... ou en appui sur une structure ferraillée reprise dans les murs extérieurs du gros œuvre ? Nous ne voyons pas bien quelle en est la portée.
Cependant, il peut paraitre "normal" que cet ensemble, bien qu'étant sec depuis longtemps, ait repris une flèche entre appuis. C'est sa flèche de contrainte de poids, qui fait que l'on voit des fissures de part et d'autre.
Pour vous assurer que la poutre ne soit pas "fêlée" quelque part (et donc repeinte, puisque des fissures ont déjà été reprises ailleurs dans la maison), approchez-vous relativement près (à quelques cm), et regardez (surtout par en dessous), si elle n'a pas été "maquillée". Si vous avez le moindre doute, avisez un architecte.

Autres questions : comment se font les écoulements d'eaux de toiture ? J'ai du mal à comprendre POURQUOI l'écoulement que l'on voit sur la photo n°2, soit dévoyé ainsi. Qu'y a t-il à la verticale du coude.... dans le regard ?

Où vont les deux canalisations que l'on voit sur la photo N°2 du premier post ?

Assurez-vous donc que TOUT ce qui sort de votre maison, eaux de pluies, eaux usées, eau de fosse (si vous en avez une), s'écoulent bien (et sans pertes aucune), au loin de la maison (éponge, tout à l'égout....).

Dernière observation : il semble(rait) qu'un cumulus ait été installé dans les combles. N'y aurait-il pas eu un dégât des eaux, expliquant en partie les parties disjointes d'avec l'appui de poutre ?

Pour ce qui concerne l'escalier extérieur, je ne pense pas que ce soit un problème de poids, et qu'il soit la cause d'importants désordres.

Mais ce ne sont que mes modestes avis....

Amicalement.
Kristus
15 octobre 2014 à 16:45
forum consulter ce sujet Cherche maison à acquérir avis sur les fissures

Bonjour,

Le cas typique de ce genre de fissures réside dans le fait qu'elles se trouvent généralement à la liaison de deux matériaux de natures différentes (agglos creux avec partie bétonnée (ferraillée, type linteau), ou encadrements verticaux.
Les matériaux étant de natures différentes, et donc de densités différentes, il est normal qu'au fil du temps, les contraintes de dilatations aient créé ce type de désagrément... visuel.

Vérifiez qu'en dehors du crépis fendu, la fissure reste bien dans le même ordre de grandeur au dessous de celui-ci.

Pour information : Sachez toutefois, qu'un tel "dommage", tel que vous le présentez, est rarement admis en garantie décennale par les assurances... Il s'agit d'une usure inhérente à la "vie" de l'ouvrage.
L'avis d'un maçon, si vous avez encore un doute, sera le bienvenu.

Mais ce n'est que mon modeste avis...

Amicalement.
Kristus
11 octobre 2014 à 16:26
forum consulter ce sujet Cherche maison à acquérir avis sur les fissures

Bonjour.

Pouvez-vous me permettre une petite observation :
Trouvez-vous "normal" que les murs formant l'angle de la façade et le coté gauche de l'ouvrage, soient détachés entre le haut et le bas ? Si une telle découpe apparait en continuité (visible sur une photo, puis sur l'autre), c'est que l'assise même est sans doute en cause. Ce ne sont pas de simples fissures, mais un détachement de structure. Ceci peut sans doute s'expliquer par des évacuations d'eau pluviales qui sont devenues inexistantes au fil des décennies (engorgement des gouttières, descentes déboitées...).

Loin de moi l'idée de crier "au loup !",....mais les travaux à envisager ne doivent sans doute pas faire partie d'une approche parcellaire. Il semble par ailleurs que la toiture (et par là même, la charpente), soit préoccupante. Il en va de la préservation future de l'ouvrage.
En somme, avez-vous estimé la dépense "a minima" à investir pour réhabiliter de manière sécuritaire et pérenne, cet ouvrage ?
Vous voudrez bien m'en excuser, mais je pensais utile de vous l'indiquer.
Mais ceci reste mon humble avis.

Amicalement
Kristus.
09 octobre 2014 à 13:58
forum consulter ce sujet Remonter mur en agglos ou en pierres à la chaux

Bonjour,

Permettez-moi d'apporter ma modeste (et funeste) contribution.

J'étais propriétaire d'un appartement en 3éme étage (sur quatre) d'un immeuble fin XIXème (hauteur sous plafond : 3,80m).
Appartement traversant Nord/Sud, SANS AUCUN mur porteur intérieur ; uniquement des cloisons en "crottes de 4" (briques en argile creuses).
Toutes les divisions internes des pièces étaient ainsi : cuisines, chambres, salle à manger, WC....
Planchers composé de poutres, recouvertes grossièrement d'enfustage (planches sommairement écarries, mises les unes contre les autres et fixées par des clous). Le tout recouvert d'une sorte de toile fine recouverte de grains de riz, puis finitions tomettes....
Les plafonds étaient tous en canisses enduites de plâtre.

La demande de travaux à la copropriété n'était donc PAS obligatoire.....car pas de mur porteur pouvant mettre en péril la structure de l'immeuble...GRAVE ERREUR !!!!!!!!
Heureusement pour moi que j'avais mandaté une entreprise connue sur la place pour son sérieux et sa couverture garantie.
Pourquoi nous faire du souci ?.... Le chantier s'effectuait par moitiés : nous vivions d'un côté quand le chantier s'effectuait de l'autre, puis vice versa.

Pourtant, une nuit un énorme claquement sec se fit entendre sur nos têtes. En apparence : aucun dégât !

Plus qu'inquiet, je fais suspendre provisoirement le chantier, demande les clés du propriétaire de l'appartement du dessus. Nous pénétrons avec notre chef de chantier. IMPRESSIONNANT ! Notre voisin n'avait rien trouvé de mieux de rajouter des plaques TRAVERTIN jointives SUR le carrelage déjà existant !... Apportant de fait une surcharge important à l'ensemble.
Une des poutres du plancher avait cédé.
Je vous laisse imaginer le travail pour tout remettre en état (aux frais du propriétaire totalement inconscient).
Les experts ont tous abondé en ce sens.
Résultat des courses : beaucoup de frayeurs.

Mais ce n'est que ma modeste expérience.
Amicalement.
Kristus
26 août 2014 à 15:52
forum consulter ce sujet Mur porteur semi-porteur ou simple cloison ?


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo