FORUM MAÇONNERIE

S'inscrire Aide

Profil du membre polux62

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 6 637 questions dans le forum maçonnerie


Membre inscrit polux62 sur le forum Maçonnerie

polux62
a posté 11 messages sur le forum Maçonnerie :


Multi-Forums

OK merci encore pour les infos.
21 décembre 2016 à 20:38
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

Bonjour à tous,

Je me pose une question concernant l'utilité de certaines fondations...
Je m'explique :
En théorie il me semble que la fondation sert à reporter l'effort de charge verticale sur le bon sol, qu'il faille faire une étude de sol pour connaître la profondeur du bon sol...
Qu'il faut qu'elle soit assez large pour augmenter la surface que laquelle s'exerce la contrainte... OK.

Là où je me questionne c'est pour toutes les petites réalisations : abri de jardin, trottoir, terrasse...
Très très souvent on lit qu'il faut par exemple faire une petite semelle de 20 cm de large sur 30 cm de profond.
Si on prend l'exemple d'une surface de béton de 4m par 5 m, sans cette fondation, la contrainte sur le sol s'exerce sur 4 x 5 = 20m².
Avec cette fondation, la surface n'augmente pas et la contrainte est toujours exercée sur 20m², la seule différence c'est que sur ces 20m² , il y a 0,2 x 18 = 3,6 m² (surface de la fondation) qui s'exerce à 30 cm de profondeur...
Du coup je me demande si cette fondation n'est pas totalement inutile...
Pourtant les années m'ont montré que c'était une pratique très rependue et que l'utilité de cette fondation a dû faire ses preuves et démontrer son efficacité... Y a-t-il une différence de résistance du sol 30 cm plus profond ? (c'est toujours réalisé au pif, sans étude de sol... en même temps pour une petite réalisation le prix d'une étude de sol est prohibitif...).
Cette fondation ne sert-elle vraiment à rien ?
Merci d'éclairer ma lanterne car ceci remet en question mes travaux de maçonnerie...
21 décembre 2016 à 11:47
forum consulter ce sujet Maçonnerie utilité de certaines fondations

Publicité

Encore merci pour cette réponse à nouveau claire et argumentée qui répond parfaitement à ma demande.
Puis-je encore abuser de vos connaissances et vous demander : On lit partout que pour toute pièce de plus de 40 m² et couloir de plus de 8 mètres, il faut un joint de dilatation.
Pourquoi les maçons ne font jamais de joint de dilatation pour les dalles de maison qui sont pourtant bien plus grandes ?
Faut-il que j'en fasse pour mon extension qui fera 9m60 sur 4m50 et qui subira quelques contraintes thermiques car en été ça risque de surchauffer et parfois en hiver je ne chaufferais pas quand il fera très froid...
Merci.
20 décembre 2016 à 19:52
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

OK, je ne vais pas prendre de risques et faire une solidarisée, temps pis pour le pont thermique... ;-)

Est-ce que je peux profiter de vos connaissances et de votre gentillesse pour vous poser une autre question :
Est-on obligé de faire une chape avant de carreler si la dalle est bien droite ?
La chape a-t-elle une autre fonction que d'améliorer la planéité ?
Il me semble qu'en général on ne ferraille pas une chape, pourquoi ?
Merci.
19 décembre 2016 à 22:28
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

OK super ! Merci ça me conforte dans mes choix. biggrin
Par contre, je suis du même avis que vous concernant la dalle solidarisée, mais je lis énormément de fois des personnes qui conseillent la photo 2 (désolidarisée) avec le même argument mais vu d'un autre angle : ils disent que la désolidarisée est mieux en cas de mouvements de terrain car la dalle peut bouger un peu librement alors qu'en cas de dalle solidarisée, la dalle se fissure en périphérie tout le long du soubassement...
L'autre argument est celui de l'isolation de la dalle et de la rupture du pont thermique...

Je suis tout à fait d'accord avec vous aussi concernant le ferraillage de cette fondation.
Et c'est noté, je vais faire les 2 refends.
18 décembre 2016 à 11:34
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

OK, je suis donc bien rassuré car ce que vous décrivez correspond à ce que j'ai prévu de faire... (J'avais peur car vous disiez : "Dalle sur terre plein... Pas trop conseillé. Ce type d'ouvrage bouge tout le temps surtout sur un terrain argileux, c'est l'enfer."
Du coup je ne comprenais pas bien pourquoi ce type de dalle n'est pas conseillé et que quand je parle d'extension et donc de quelque chose d'important, ce type de dalle devient conseillé... Mais si je comprends bien vous pensiez à une dalle sans aucun appui, sans fondation...?
Par contre j'hésite entre une dalle solidarisée : photo 1 ou une dalle désolidarisée : photo 2.
Moi je partais plutôt sur du solidarisé pour une impression de solidité supérieure, mais finalement j'en lis un peu de mal alors que je lis beaucoup de bien de la dalle désolidarisée... Je suis un peu perdu... Des avis ?
La taille de la dalle c'est longueur 9m60 et largeur 4m50 et 3m50.

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
gedimat dallage terreplein

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
gedimat dallage terreplein02

15 décembre 2016 à 15:22
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

J'y perds un peu mon latin dans toutes ses définitions...
C'est en fait une dalle qui va servir d'extension à ma maison... avec des murs en parpaings et beaucoup de surfaces vitrées...
On peut parler de véranda toit plat...
Peut-on insérer des photos sur le forum pour bien montrer de quoi je parle ?
13 décembre 2016 à 21:53
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

OK merci, mais même avec ce lit de sable, cette dalle s'appelle toujours sur terre plein non ? en opposition à plancher ? Ou je me trompe de vocabulaire ?
Je pense que ce polystyrène est un joint de désolidarisation et non de dilatation non ?
Si les dalles sont reliées à la structure du bâtiment ce sont des dalles solidarisées et non désolidarisées non ?
OK pour les joints de dilatation dans les grandes surfaces mais dans les maisons ? Si la pièce fait plus de 40 m² ?
12 décembre 2016 à 21:07
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

Bonjour,

J’hésite à faire une dalle sur terre plein désolidarisée mais je me pose la question suivante : Devant une baie vitrée, on se retrouve avec une dalle coupée par une largeur de polystyrène, on fait comment ?
On l'ignore et on pose le carrelage sans y prêter attention ?
Ça ne sonne pas creux quand on tape sur le carrelage ensuite ?
N'y a-t-il pas un risque de fissure du carrelage puisque la dalle et le mur périphérique sur lequel reposera un morceau du carreau de carrelage ne vont pas forcément bouger ensemble ?
Autre petite question : on lit partout que pour toute pièce de plus de 40 m² et couloir de plus de 8 mètres, il faut un joint de dilatation. Pourquoi les maçons ne font jamais de joint de dilatation pour les dalles de maison qui sont pourtant bien plus grandes ?
Merci.
09 décembre 2016 à 21:42
forum consulter ce sujet Réaliser une dalle sur terre plein désolidarisée

biggrin
Merci ! Content que quelqu'un prenne le temps de me répondre.
1° Même par capillarité, l'humidité ne va donc pas pénétrer ma dalle par le côté ? C'est une bonne nouvelle.
2° OK
3° Je ne comprends pas complétement : poser la bande d'arase avant que la dalle soit sèche et poser tout de suite de 1er rang : ça permet au premier rang d'être solidaire de la dalle ou pas ?
4° OK. J'y avais pensé mais je n'osais pas percer la bande d'arase de peur de perdre son l'étanchéité et donc le bénéfice de cette bande...
5° : Je me suis peut-être mal exprimé, je parlais de la bande d'arase au niveau de la dalle, sous le premier rang de parpaing mais dans les angles, là où mon fer à béton sort de la dalle pour faire mon chainage horizontal...
6° Super, ça me convient parfaitement, je comprends tout à fait et effectivement c'est clair et ça répond à mes craintes... Par contre le joint étanche doit aussi faire 10 mm où on peut faire quelque chose de beaucoup plus fin ? (question d'esthétique...).
06 décembre 2016 à 21:19
forum consulter ce sujet Comment placer un film sous dalle ?

Bonjour, et merci d'avance pour les précieuses informations que vous voudrez bien me transmettre.

Après des heures à chercher sur internet on trouve une multitude de sites qui expliquent comment couler une dalle béton mais les petites subtilités techniques qui me torturent l'esprit n'y sont jamais expliquées...

Voilà,
Problème 1 :
Tout d'abord concernant le film sous dalle, très souvent il est précisé qu'il doit remonter le long des planches de coffrage. Cependant quand on décoffre, ce film retombe et donc isole la dalle des remontées capillaires par le dessous mais tout le tour sur l'épaisseur de la dalle, ce film n'est pas présent et n'empêche donc pas l'humidité de pénétrer la dalle latéralement sur l'épaisseur de la dalle ? J'espère que je suis clair car c'est difficile à expliquer par écrit... Pour une construction en ossature bois, on doit pouvoir le remonter et faire quelque chose avec le pare-pluie mais moi ensuite je vais monter des murs en parpaings donc l’humidité pourra entrer latéralement... Quand on regarde des photos sur internet, on voit souvent des dalles prêtes à être coulées et ce film n'est pas remonté sur les côtés...

Problème 2 :
J'ai l'habitude de ferrailler mes fondations horizontalement (normal me direz-vous) mais je fais aussi remonter des fers verticaux (qui sont fixés sur le ferraillage horizontal) que je tors ensuite pour qu'ils soient pris horizontalement dans ma dalle (je les relie aussi au treillis soudé pour que tout tienne ensemble). Est-ce une mauvaise idée ? Car à chaque fois que je remonte un fer, je suis obligé de percer le polyane...

Problème 3 :
Avant de monter les murs en parpaing, j'ai lu qu'il fallait mettre une bande d'arase pour éviter que l'humidité ne remonte. Ça me fait un peu peur : le mur n'est plus solidaire de la dalle ??? J'ai un morceau de mur sans angle de 1 mètre de long, il va tenir comment ? Au moindre coup de vent il va tomber non ? (désolé si ça vous parait stupide mais ça m'interpelle... ).

Problème 4 :
Concernant cette bande d'arase, il faut quand même mettre du mortier dessus pour poser la première rangée de parpaings ? (surement pour régler le niveau... mais le mortier ne fixera pas le parpaing si on le met sur la bande d'arase...).

Problème 5 :
Comment on fait pour cette bande d'arase au niveau des chainages verticaux dans les angles ??? on ne peut pas en mettre ??? l'humidité doit remonter alors ???

Problème 6 :
Ces questions concernent une extension collée à mon habitation. J'ai lu qu'il fallait la désolidariser de la maison. Pour la dalle, OK, je place un polystyrène entre la dalle et ma maison, mais pour les parpaings, on met quoi entre les parpaings et mon mur existant ? Et au niveau de l'enduit, je fais comment dans cet angle, ça va fissurer non ?

Je sais que je pose beaucoup de questions et je remercie donc les personnes qui auront la patience de me lire et de me répondre... ;-)
05 décembre 2016 à 17:40
forum consulter ce sujet Comment placer un film sous dalle ?