FORUM MAÇONNERIE


S'inscrire Aide

Profil du membre draz33

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

6 502

questions dans le
forum maçonnerie


Membre inscrit draz33 sur le forum Maçonnerie

draz33
a posté 6 messages sur le forum Maçonnerie :


Multi-Forums

Bonjour M37,

Je viens de faire casser un escalier derrière la maison que je voulais condamné.
Il se trouvait dans un angle et du coup j'ai bien pu constater qu'il n'y avait pas de chainage
Donc j'en conclut que toute la maison n'ai pas chainée verticalement

Donc vous aviez raison, pour vous reprendre :

Beaucoup de maisons jusqu'en 1975 environ ont été construites avec des blocs simplement croisés dans les angles sans renfort de poteaux liants fondations et chainage périphérique. Dans ce cas, le poids de la construction peut à la longue faire "gonfler" les murs et bien entendu les faire fissurer

Cela veut dire bien entendu que l'angle où se trouve ma fissure en escalier n'en possède pas non plus.

Dans votre première réponse, vous me conseillez de faire des renfort intérieur extérieur. Mais pouvez-vous me dire ce qu'il faut faire plus précisément pour me faire comprendre auprès du maçon? Dois-je le faire sur tout les angles de la maison ? (il n'y a pas d'autre désordre ailleur)

Pour finir, même si mes murs sont plus épais que dans les construction d'aujourd'hui, pour vous, est ce que c'est grave de ne pas avoir ces chainages avec une maison de cette époque ? On dit que les constructions d'autrefois été bien plus sérieuse qu'aujourd'hui (dire des maçon et de l'expert) mais alors qu'est ce que ma maison à de + qu'une maison d'aujourd'hui chainée dans tout les sens ?

J'aimerais beaucoup avoir une réponse de votre part.

Cordialement.
Draz33
05 avril 2019 à 09:19
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison

Bonsoir M37,

Il y a bien une fissure sur tout l'angle du plancher hourdis d'1mm au niveau de ce poteau béton (c'est ce que vous appelez poinçonnement ?).
La grosse poutre qui est posée dessus le poteau n'a rien, mais de l'autre côté, c'est là où est la fissure du balcon.
Mais il y a aussi des fissures sur les 3 autres angles mais j'avoue qu'elles sont plus légères.
Lorsque j'ai posé la question à l'expert, il m'a parlé d'une flexion du plancher (ou un truc comme ça) mais que ça nuisait pas à la solidité du bâtiment. Ça avait l'air assez courant. Mais peut-être pas donc ?

Sinon, ça fait plusieurs semaines que j'ai mis les témoins en plâtre. Que je vérifie soir ou matin (donc à la fraiche) et pas de soucis jusqu'à hier après midi où j'ai aperçu une fissure minime sur 2 témoins (j'en ai mis 8 en tout sur tout le long de la fissure). Ce matin, à la fraiche donc... je ne la voyais plus.

Dois-je en conclure que le parpaing gonfle avec la chaleur et rétréci avec le froid ? Ou on y est, ça commence à déconner ? funk
Bon sinon un maçon vient vendredi pour voir tout ça (mais il est jeune) et je fais couper l'arbre prés de la maison mercredi prochain.
Ça va je me bouge. lol
Cordialement.
Draz33
04 mars 2019 à 19:23
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison

Publicité

Une fois de plus, merci pour vos retours aussi rapides.

Effectivement, il ne se mouille pas comme vous dites. Son discours était beaucoup plus ferme et rassurant de vive voix que sur papier. Mais je peux comprendre.

Je reviens sur cette histoire de fondation au niveau des dégâts. Je n'arrive pas à bien comprendre.
De son explication, ou de ce que j'en comprend, le chainages horizontal (dans les angles) reliés aux fondations sont aux niveaux de la ligne rouge que vous pouvez voir en pièce jointe. Pour lui, ce serait grave si les fissures étaient à ce niveaux la. Comme pour les 3 autres angles de la maison. Les fissure sont sur cette avancée de gauche qui est faite en maçonnerie de remplissage (donc non auto-porteur). D'ailleurs c'est tout le concept de la fabrication de ce style de maison (poteaux - poutre en béton armé et remplissage en parpaing non autoporteur).

Je parle comme un spécialiste mais je suis conscient que je peux raconter des bêtises. Je fait parti de ces gens qui ont besoin de comprendre pour avancer. Et la j'avoue que je reste perplexe. Son discours m'a bien plu mais vous est il plus logique avec ce plan ?

Vous dites que le balcon ne peut pas être la cause de cette fissure. Mais l'infiltration d'eau par ce dernier ne peut pas à la longue s'infiltrer dans les joints des parpaing et donc créer cette longue fissure ?

Et si un arbre était tombé sur le balcon à l'époque ? Aurait-il pu créer ce désordre ? J'ai plusieurs souches d'arbre pas si loin du problème qui sont là depuis le début.

Quoi qu'il soit, je vous écoute sur les deux ans d'observation. Ça ne me fait pas rêver de croiser les doigts pendant cette longue période mais c'est la vie.
Le seul problème, c'est que je comptais isoler par l’extérieur assez rapidement (un vrai problème thermique ce genre de baraque), donc je vais devoir attendre ces deux ans ?

Pour finir et je m'arrête là, pouvez-vous me dire si ces idées ci-dessous sont utiles pour atténuer mon problème.
- Couper un gros arbre qui est à 6-7 mètre de la maison (mais pas du côté du problème)
- faire une terrasse d'1m50 sur tout le tour de la maison
- faire un drainage sur tout le tour de la maison
- arroser le terrain en période de sécheresse.

C'est des idées que j'ai récupéré d'ici et là.
Le 82 ? Tarn et Garonne, c'est pas si loin du 33 !!
Si vous êtes dans le secteur, venez voir le problème de plus près lol J'aurais l'avis en direct d'un maçon en qui j'ai confiance.

Allez, merci pour tout, en tout cas, c'est cool qu'il existe des gens comme vous.
Bon week-end.
Draz33

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
fissures en escalier maison construite en 1963

22 février 2019 à 10:48
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison

Bonjour,

Je reviens sur mon histoire de fissure.
Après avoir contacté plusieurs maçons qui ont trainé à venir ou ont annulé le rdv à la dernière minute, j'ai décidé de contacter un expert en bâtiment (la petit histoire m'a coûté 500 euros avec un rapport écrit).

Concernant la typologie de ma maison :
De construction traditionnelle, en R+1, d’environ 300m² (cp garage), fondations superficielles, dallage sur terre plein, parpaing creux, poteaux/poutres BA, charpente traditionnelles, couverture tuile. Rez de jardin semi-enterré.

Concernant son analyse de la fissure qui m’inquiète :
La maçonnerie en remplissage sous la terrasse sud présente une fissure ancienne en escalier.
Ce désordre n’est pas de nature structurel et ne présente en l’état pas de danger.
Une surveillance est à prévoir par la mise en place d’un témoin.
Les autres microfissures observées sur les façades sont sans danger.
Des fissures horizontales en sol carrelé de la terrasse sont également présentes.
En l’état elles ne présentent pas de danger.
A prévoir : étanchéité sous carrelage lors de travaux de réfection du carrelage.
Nous avons aussi constaté des fissures dans la dalle du plancher haut du rez de jardin, au droit des appuis, ces micro-fissurations sont sans effet sur la structure en l’état.
Le terrain d’assise de la construction est d’aléa faible au phénomène de retrait/gonflement des argiles*.
Il n’a pas été possible d’établir une relation de causalité entre le terrain d’assise argileux et les microfissures observées.
Nous avons conseillé le mandant de vérifier l’étanchéité des canalisations EU et EP de la construction, de surveiller l’évolution des microfissures.


Voilà, en gros, l'endroit où sont situées les fissures ne font pas partie de la structure. C'est juste une avancée de la maison. Les chainages horizontaux reliés aux fondations sont à l'intérieur du garage dans la continuité du mur de l'étage. Et non pas sur cet angle fissuré (je sais pas si c'est compréhensible ce que j'explique lol).
Je lui ai demandé s'il y avait des risques dans le futur que la maison ait d'autres soucis : pour lui en 55 ans, il y aurait des signes bien avant. Elle est saine.

Donc suite à ces retours, je voulais savoir si cette analyse vous parait fiable et si vous avez un avis sur le sérieux (ou pas) des experts en bâtiment.
J'étais partis dans l'idée de devoir entreprendre des travaux et je finis par juste observer des fissures avec témoins plâtre que je reboucherais si elles n'ont pas bougé à la fin de l'été prochain.
Bref, soit c'est trop beau pour être vrai, soit je deviens parano (ce qui ne m'étonnerait pas lol).

Pour info, j'ai bien mis les témoins plâtre que vous m'aviez conseillé depuis 3 semaines et l'angle est effectivement sans chainage (mais au vu du retour de l'expert, y a-t-il nécessité de faire les renforts intérieurs extérieurs que vous me préconisiez ?).
Et je m'attaque à l'étanchéité du balcon ce week-end.

Merci pour votre éventuel retour.
Cordialement.
Draz33
20 février 2019 à 10:57
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison

Bonjour monsieur,

Premièrement, merci beaucoup pour votre réponse.
Ça me rassure énormément.

Depuis que j'ai posté ce message, je n'ai pas décroché de l'ordi et je m'aperçois que sur internet, c'est comme pour les maladies, on y voit que le pire et on angoisse encore +.

Donc même si je suis conscient qu'il y a un problème et qu'il faut le résoudre, votre message permet de dédramatiser.

Pour vos conseils, je vais les appliquer à la lettre et bien entendu j'en parlerai à un maçon (voire plusieurs).
Mais vu que je n'ai pas de connaissance dans cette branche, je préférais m'informer en amont histoire de ne pas trop me faire balader.

Je reviendrai vers vous lorsque j'aurais avancé.
Est-ce que si je vous envoie les plans de construction de la maison me permettrait d'éviter de percer les angles pour la vérification ?

Merci encore et je prends note pour la tisane. sleepy
Bonne journée.
DRAZ
09 janvier 2019 à 12:09
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison

Bonjour.

J'ai acheté ma maison il y a maintenant 1 an et je fais une fixation sur ces fissures depuis quelques jours.
En lisant sur internet ce qui se dit sur les fissures et en particulier celles en escalier et traversante, je vous avoue que je ne dors plus. La seule chose qui me rassure, c'est qu'elles font 1 mm maximum.
Mais j'ai trouvé des articles qui expliquent qu'elle peuvent être fines dues au tassement.

Bref, la maison a été construite en 1963 et lorsqu'on regarde sur la carte "Aléa retrait-gonflement des argiles". Je suis sur une zone faible.
La première photo avec le rond rouge vous permet de situer la zone touchée avec son environnement (balcon fissuré juste au dessus du problème).
La deuxième, nous sommes dans le garage sous le balcon.
La troisième, c'est un zoom du mur touché en extérieur (pas certain que les fissures soient visibles).
La quatrième, c'est après la première fenêtre sur la droite (voir photo n°1).

Je n'ai pas les photos de l'intérieur (1er étage) mais sur cette zone de la maison, j'ai une cheminée et la pierre qui l'encadre a un peu bougé et sur le coin du mur, le carrelage en mosaïque est fissuré.
La question première, est-ce que c'est grave ? Depuis mon arrivée, cela n'a pas bougé et je pense que ces fissures sont la depuis un petit moment.

Ensuite, pour dormir tranquille, que me conseillez-vous de faire ?
J'ai eu plusieurs avis :
- Mettre une semelle béton au niveau des fondations uniquement sur cet endroit (Il n'y a pas de problème sur le reste de la maison).
- Mettre des poteaux de renfort à l'intérieur (photo n°2).
- Mettre de poteaux de renfort à l'extérieur.
- Dans tous les cas, réparer les fissures du balcon et recouvrir d'une peinture imperméable pour stopper ces écoulements.

Donc voilà, je suis perdu.
J'ai peur que ce ne soit pas réparable et si ce n'est pas le cas, que le coût des réparations soit exorbitant.
Merci par avance de vos éventuelles réponses.

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
fissures en escalier maisonfissures en escalier maisonfissures en escalier maisonfissures en escalier maison

07 janvier 2019 à 17:23
forum consulter ce sujet Fissures en escalier maison


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo