FORUM MAÇONNERIE

S'inscrire Aide

Profil du membre neiluj

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 6 623 questions dans le forum maçonnerie


Membre inscrit neiluj sur le forum Maçonnerie

neiluj
a posté 9 messages sur le forum Maçonnerie :


Multi-Forums

Bonjour à tous,

Après un long moment d'inactivité, j'ai pu m'occuper à nouveau de la cave, j'y ai fait une tranchée pour relier le puisard que j'ai creusé avec ce qui me semblait être le point d'arrivée de l'eau dans la pièce où je fais les travaux, et j'ai trouvé une sorte de drain ancien, qui vient de la plus grande pièce de la cave voutée.

Ce qui m'ennuie, c'est qu'avec les fortes précipitations de ces derniers temps, le débit d'eau s'est très nettement intensifié, aussi bien dans le puisard ancien que dans celui que j'ai creusé, il y a un vrai ruisseau qui se déverse en continu.
La pompe que j'ai installée dans le petit puisard que j'ai creusé se met en route toutes les 5 minutes environ.

En gros, j'estime le débit d'eau cumulé des 2 puisards entre 10 et 30 m3 par jour, ce qui est simplement énorme, même avec un très gros puisard, en cas de panne de courant il ne me parait pas possible d'avoir un volume "tampon" suffisant pour éviter une inondation de la cave...
Pour ne pas arranger mon affaire, la profondeur que je souhaiterais donner au sol de ma cave se situe environ entre 1m20 et 1m40 sous le niveau de la rue, et je doute fort que l'égout soit à une profondeur aussi importante, donc je ne pas qu'une évacuation directe sans pompe soit possible.

La seule chose qui me semble être une "bonne nouvelle" est que l'eau ne monte pas au delà d'un certain niveau quand la pompe est débranchée.
Donc, en gros, je ne vois guère que 2 options possibles :
- finir de creuser, installer des drains, puis faire un puisard maçonné avec une margelle qui monte plus haut que le niveau de l'eau quand la pompe est éteinte, pour retenir l'eau excédentaire, afin d'éviter de se retrouver avec la cave inondée en cas de panne de courant.
(le problème de cette solution, est qu'il me parait difficile, sinon impossible de complètement retenir l'eau de la sorte et qu'il y aura inévitablement des infiltrations qui se traduiront par une inondation en cas de panne de la pompe, cela la ralentira seulement).
- tout reboucher, et laisser le sol à son niveau actuel, en installant juste un drain pour avoir une cave plus saine que jusqu'à présent et éviter d'avoir de l'eau stagnante dans le sol.

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous éventuellement d'autres solutions à me proposer.
16 juillet 2014 à 00:55
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

D'après mon maçon, la voute n'est pas suffisamment affaissée pour qu'il y ait un quelconque risque d'écroulement, mais il n'avait pas encore vu l'espace entre le mur et la voute.
D'après ses dires même traiter les petites fissures des voutes n'est pour lui pas indispensable car tant que tout reste en appui, les forces sont équilibrées et la voute se maintient.
Par contre, il ne faut pas de fissures larges et surtout pas de trous dans les voutes car cela peut par contre créer une faiblesse.
Merci ! Bonne soirée !
02 avril 2014 à 21:47
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Publicité

Bon, j'ai pu avancer un peu dans les travaux, je me suis occupé du ventre : j'ai commencé par gratter les joints entre les pierres, pour m'apercevoir qu'il n'y avait que du vide derrière et que toute la partie en "ventre" ne tenait que par habitude, je l'ai donc tombé (pierre par pierre, en laissant sur les côtés celles qui tenaient pour ne pas tout me prendre sur le coin du nez) retiré les restes de terre qu'il y avait derrière entre les pierres, et ai consolidé la partie du mur derrière le ventre avec du mortier de maux hydraulique, j'en suis maintenant au remontage, tout se passe bien de ce côté.

D'autre part, j'ai pu finir de reboucher le gros trou dans le mur de séparation des deux pièces voutées, mais peut-être pour rien... en effet, il semblerait vraiment que ce mur ne soit pas porteur, il repose seulement sur la couche de remblai du sol, j'ai retrouvé des bouts de poterie en creusant pour retirer la terre du trou afin de me poser sur de la pierre, mais il n'y en avait pas... (il y a facile 60-70 cm de différence entre le bas de ce mur et le bas du pilier contre lequel il est), de plus, il y a une fissure sur tout le tour du mur, le long des voutes et des piliers, à un endroit elle est suffisamment grande pour voir derrière : on voit bien que le mur a été construit sous la voute existante, en laissant l'enduit de celle-ci en place (j'ai constaté cela un maçon que je connais qui est venu me donner son avis sur la cave).

Sinon, l'enduit sur les voutes et piliers semble être d'origine : sur la sous couche on distingue clairement des marques de coffrage, qui sont a priori les marques du coffrage ayant servi à monter les voutes, car on retrouve le matériau de cette sous couche (qui n'en est en fait pas une) très profondément entre les pierres, donc les voutes ont dû être montées avec un coffrage, beaucoup de plâtre (ou chaux ? cette partie ne boursouffle pas comme l'enduit lui même) et des pierres...
Je pense donc qu'à l'avenir, je referai un enduit comme ce qui existait à l'origine, se pose cependant la question du matériau à utiliser pour ce faire.

Par contre, je suis bien embêté car à un endroit, une voute est affaissée, près de la clef de voute.
Elle a pas mal de petites fissures, et en grattant du plâtre qui ne tenait plus sur le mur contre lequel elle est appuyée, j'ai découvert un très gros espace (environ 10cm de large) entre cette voute et le mur sur une bonne partie de la longueur de cette voute. Je peux carrément y passer tout le bras et aller toucher le dessus de la voute... (j'ai pu ainsi voir qu'au dessus des voutes il y a une énorme quantité de gravats qui ont dû être mis là comme remblai).
Je pense simplement reboucher ce trou avec des pierres et du mortier de chaux pour que la voute conserve une pression correcte par tous les cotés, puisque l'équilibre des forces est-ce qui maintient une voute en place.
Puis creuser et reboucher tout doucement les fissures, petit à petit, en commençant par l'endroit le plus éloigné de la clef de voute.
Qu'en pensez-vous ?
Merci !
02 avril 2014 à 01:38
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Au fait, qu'appelez-vous TAE ? Je suppose qu'EP signifie eaux pluviales ?
24 mars 2014 à 16:47
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

En fait, il s'agit du niveau du sol de la terrasse et non d'un niveau terrassé.

Le niveau de l'eau est en effet plus bas dans le puisard d'origine par rapport à celui que j'ai creusé, mais la pompe que j'y ai installée y est peut être pour quelque chose (le gros puisard étant plus profond que celui que j'ai réalisé).
Le débit d'eau dans le puisard d'origine a très nettement diminué (il y a à peine un très léger filet d'eau qui s'écoule de la poterie désormais, ce qui semble confirmer que ce tuyau amène bel et bien des eaux de ruissellement, puisqu'il y a eu très peu d'intempéries ces derniers temps), et de l'eau goutte au travers des maçonneries du puisard (ce qui a priori effectue un léger drainage de la cave autour du gros puisard).

Sinon, pour ce qui est de faire une évacuation directe d'un drainage, sans pompe, cela me parait très improbable car tout le terrain environnant est plus élevé que la cave, la seule solution éventuelle serait de se raccorder à l'égout, mais il faudrait que ce dernier soit à un niveau inférieur à celui de la cave... à voir...

Merci, et à bientôt !
Julien
24 mars 2014 à 14:07
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Merci beaucoup de vos réponses et conseils, je vous tiendrai au courant des évolutions dès que j'aurai l'occasion de retourner travailler dans la cave.
D'ici là, je vais regarder les posts dont vous parlez sur le forum.
Au passage, voici le dessin de la cave.
A bientôt!

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
plan de la cave

21 mars 2014 à 13:42
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Bon, j'ai commencé à traiter une des fissures, effectivement, il y a une couche d'enduit et une sous couche plus dure (par endroits, il y a pas loin de 8cm d'épaisseur tout de même !!).
J'ai élargi la fissure jusqu’à voir les pierres et ai rejointé la fissure à ce niveau là avec de la chaux hydraulique, je ré-enduirai cette zone après, mais avec de la chaux hydraulique cette fois !
Sinon, j'ai un (très) gros trou dans un mur de séparation entre deux pièces de cette cave, il n'est pas porteur, par contre, le mur a été autrefois assemblé avec de la terre, et en surface avec du plâtre (ou de la chaux peut être à l'origine?) je cherche sur le net quelles proportions je dois donner à mon mortier pour remonter le mur à cet endroit... Sans succès pour le moment tant les proportions varient d'un document à un autre, je n'arrive pas à me fixer...
Au passage, dois-je assembler les pierres à la terre et mettre du mortier seulement pour la rangée de pierres visibles ?
Sinon, j'ai agrandi et renforcé mon "trou témoin" pour en faire un petit puisard avec une seconde pompe vide cave, j'évacue environ 100 litres par jour par ce trou, maintenant, il ne reste plus qu'à observer attentivement comment ça évolue de ce côté, voir si l'apport d'eau diminue ou pas, et surtout observer les réactions du bâti, d’où l’intérêt de reboucher les fissures, car sinon, il est difficile d'évaluer leur évolution et agrandissement éventuel !
Merci beaucoup !
(Sinon, pour le dessin, ce sera dès que j'aurai un scanner sous la main ! :) )
18 mars 2014 à 23:43
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Merci de vos réponses.
Alors,
L'eau pourrait avoir deux origines : d'une part des écoulements provenant de ruissellements (le terrain est effectivement en pente) et partiellement canalisés par le tuyau en terre cuite, et d'autre part, il est possible qu'il y ait une nappe phréatique car de nombreuses maisons du village ont de l'eau dans leur cave (cependant, ces maisons ne sont pas situées à la même hauteur que la mienne, le village étant en pente).
Pour le bout de mur ayant un ventre, il se trouve juste en dessous d'un soupirail qui a été bouché par de grosses pierres, donc il y a peut être un lien entre le soupirail bouché et ce ventre.
Je suis à peu près certain que la cave a été remblayée, car quand j'ai creusé le trou, le sol était constitué ainsi : 1 couche de terre avec des déchets (bouts de parpaings, restes de carrelages, de tuiles etc.), une couche blanche dure (en gros un genre de chape mal faite de plâtre ou chaux), puis une couche de terre mélangée de débris plus anciens (dalles de pierre, et quelques morceaux de poteries assez anciens), puis en dessous de cette couche, simplement de la terre argileuse.
J'ai fait ce trou contre un mur, ce qui m'a permis de voir comment celui-ci était fait : sur environ 40cm de profondeur, il était bien droit et régulier, puis en dessous, il était fait de grosses pierres pas vraiment alignées, que je pense être les fondations à proprement parlé.
Pour ce qui est de l'enduit, il me parait bien moins ancien que la cave en elle-même, mais je ne saurais pas dire son âge, de même, je ne saurais pas dire sa composition, bien qu'il me semble être constitué de plâtre.
Sur pas mal d'endroits, il se détache facilement, et sa surface est majoritairement boursoufflée (un peu comme si il était couvert de petites pustules dures). Il couvre en effet une surface étendue, c'est à dire toutes les voûtes et piliers.
Les fissures me paraissent anciennes et stables, mais il m'est cependant difficile de savoir si elles évoluent, c'est la raison pour laquelle je voulais les reboucher, afin de pouvoir détecter plus facilement toute évolution.
Sinon, pour le sol extérieur, côté rue, il a été modifié, car sur des cartes postales anciennes, on voit que la rue était en terre battue, elle est maintenant goudronnée, mais le trottoir le long de la maison est lui resté en terre battue simplement gravillonnée.
Du côté du terrain de la maison, une terrasse a été construite (depuis longtemps, mais récemment par rapport à l'âge de la cave).

Sinon, pour finir, je comptais d'abord refaire toutes les parties fragiles (fissures, rejointer les murs) afin de m'assurer de la stabilité du bâti avant de faire un drainage, mais cela n'est peut-être pas suffisant ?
P. S. : Je ferai un dessin dès que possible.
16 mars 2014 à 12:43
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide

Bonjour à tous,

Le sous sol de ma maison est constitué d'une cave voûtée avec piliers, très humide (quand je creuse dans le sol un trou suffisamment important, il se remplit d'eau en 1 journée, le niveau de l'eau est à moins de 10 cm de la surface du sol.).
La cave a été remblayée avec de la terre sur au moins 30 cm d'épaisseur par le passé, ce qui fait que l'on ne peut s'y tenir que plié en deux. Les murs ne sont pas en très bon état , avec certaines pierres déjointées et un ventre dans le mur à un endroit.
Les voûtes ont été enduites par le passé, et comportent plusieurs fissures relativement importantes.
La cave comporte un très gros puisard (si gros qu'on le prenait pour un puits par le passé, mais il fait moins de 2m de profondeur), avec un tuyau en terre cuite qui y déverse de l'eau en continu.

Ce que j'y ai fait et mon projet :
Pour le moment, j'ai creusé un "trou témoin" pour voir le niveau de l'eau dans le sol, ai curé le puisard, et y ai installé une pompe vide cave, depuis l'installation de la pompe, le niveau de l'eau dans le trou a baissé de 10cm environ.
J'aimerais réaliser un drainage dans le sol et creuser la cave pour lui redonner sa hauteur de plafond originelle.
Mais, l'état des murs, piliers et voûtes me fait craindre qu'un changement de l'état de cette cave ne la fragilise et donc la maison.
J'envisage de commencer par reboucher les fissures des voûtes, et refaire les parties les plus abimées des murs avec de la chaux NHL 3.5, puis, installer le drainage, et pour finir creuser le sol avant d'y faire une dalle en chaux NHL5.
Je précise que le terrain est argileux.
Pouvez-vous me dire si ma démarche vous parait valable, ou s'il faut que je prenne des précautions particulières auxquelles je n'ai pas pensé ?
En particulier, cela risque il de faire bouger toute la maison puisque la cave est dans cet état depuis des décennies ?
Merci d'avance !
14 mars 2014 à 10:21
forum consulter ce sujet Drainer et creuser dans une cave voûtée très humide