FORUM MAÇONNERIE


S'inscrire Aide

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Rechercher dans le forum maçonnerie :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

6 452

questions dans le
forum maçonnerie


4519

Problèmes de Maconnerie : Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour. J'ai un petit mur intérieur où il y a des remontés capillaires. J'ai entendu parlé du procédé Isosec, traitement de la remontée capillaire. Est-ce que cela fonctionne bien ?
Quel en est le coût ? Merci de vos témoignages. Éric
25 août 2010 à 15:33
Réponse 1 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour Eric, pour vous répondre valablement, il faudrait des détails concernant votre maison, et il faut surtout trouver la source de ces remontées. Traiter en surface sans avoir réglé le problème ne sert à rien. Merci de fournir des informations complémentaires ou mieux, des photos.
Cordialement.
26 août 2010 à 12:05
Réponse 2 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

JF
Membre inscrit
JF
2 767 messages
Bonjour Eric,
L'Isosec, c'est l'antibiotique lourd. L'homéopathie, c'est de traiter votre humidité à la source.
Le prix est souvent incomparable, et le traitement préventif est 99 fois sur 100 définitif.
Mais peut-être avez-vous déjà écarté cette possibilité.
Vous pouvez faire une recherche dans ce forum à partir du mot "capillaire".
26 août 2010 à 10:14
Réponse 3 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour. C'est dans une maison de 1860.
Voilà le mur en question avec la présence d'eau (photo très récente) (photo 1).
L'hiver dernier il y a eu une grosse infiltration d'eau sur ce mur du plafond au sol (photo 2).
L'infiltration est sèche en partie haute mais elle est toujours présente en partie basse (photo1) et elle a tendance à s'étendre et remonter (on a fait des marques à la craie sur le mur).
C'est un mur en brique rouge où d'un côté il y a une sorte de torchis et de l'autre côté il y a une fine couche de ciment (je sais que JF va me dire de faire sauter le ciment mais c'est un peu délicat).
Au début il était comme sur la photo 3. Maintenant il est comme sur la gauche de la photo 4
à environ 2m du mur infiltré, passe, sous le sol, une canalisation d'évacuation des eaux pluviales de la terrasse (photo5 en bas à droite).
La canalisation passe sous la cuisine pour se rejeter dans la cour intérieure (photo 6). Donc :
1° Soit le mur n'est toujours pas sec (mais je me demande pourquoi la tache se propage)
2° Soit c'est la canalisation qui passe à côté qui est cassée (mais je ne trouve pas de trace de remontée d'eau sur les tomettes au sol entre la canalisation et le mur - photo 4)
3° Soit il y a bien remontée capillaire.
Est-ce qu'un enduit à la chaux sur le côté "torchis" suffirait ? Merci. (26/08/10)
Voici les photos :
Pour agrandir les images, cliquez dessus.
remontées capillairesremontees capillairesremontees capillairesremontees capillairesremontees capillairesremontees capillaires photo 6


26 août 2010 à 20:47
Réponse 4 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour, après avoir vérifié la source de l'humidité je vous conseille de bien gratter le mur avec de l'eau de javel, puis le faire sécher quelques jours en mettant un chauffage collé à ce mur, mais si la source reste un problème non résolu cela ne sert strictement à rien.
26 août 2010 à 19:15
Réponse 5 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

JF
Membre inscrit
JF
2 767 messages
Bonjour Eric,
ça parle bien vos photos, merci !
L'infiltration étant venue par le haut, vous êtes sûr que la source est tarie ? (OK avec l'interrogation de l'internaute 4).
Vous avez lu dans mes pensées, Eric ! Vos murs sont très chouettes, mais ils ont été un peu tués par cette saloperie de... Je me demande si c'est du ciment ou du plâtre d'ailleurs, pouvez-vous vérifier ça ? Autrement dit, ils ne régulent plus l'humidité, alors que votre jolie brique le ferait parfaitement, hourdie (et éventuellement enduite à la chaux). J'espère que les joints extérieurs n'ont pas été "imperméabilisés", là vous auriez le bocal complet ; -)
Faisons l'hypothèse qu'il n'y a pas de remontée d'eau à partir d'une fuite souterraine qui serait toujours présente. Il est possible, si beaucoup d'eau a coulé lors de la fuite du toit, que votre intérieur en ait beaucoup pompé. Avec de la chaux, ce serait déjà réglé. Là, comme dit l'internaute 4, si vous ne voulez pas casser votre enduit actuel, il faudrait sécher et aérer à mort (soufflant, ventilateur, fenêtres ouvertes...) Si c'est ça, ça devrait finir par se résorber. Le javel est une bonne idée pour limiter l'apparition de moisissures.
Vous êtes en pleine rénovation, vous êtes sûr qu'un petit piquage sur ces murs (1 jour pour casser et dégager les joints, 1 j pour l'enduit, 2 h pour votre copine pour un super badigeon avec ocres pastel) ne serait pas jouable ? Je sais, je suis vache, vous en avez déjà plein la hotte ; -)
Cordialement.
27 août 2010 à 09:27
Réponse 6 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour à vous tous
Eric, respect ! Je croyais avoir vu du pays avec ma maison, mais vous me soufflez avec la vôtre !
Cela dit, après une année de chantier, je confirme, on ne négocie pas avec l'humidité sous couche étanche dans une maison qui a 5 générations de plus que vous.
Vous pouvez tenter de garder votre ciment ou plâtre, mais à votre place, et à ce stade, JF a totalement raison, je le descendrais.
La source d'humidité peut être n'importe où, et même si le problème est réglé, vous ne serez jamais content de l'avoir laissé en place. J'ai tenté chez moi, ça ne marche tout simplement pas - c'est moisi en dessous, et ça ne guérira pas tout seul.
Si vous avez de la chance, ça tombe facilement à la spatule, sinon sur un mur le disque abrasif sur meuleuse fait des miracles, et c'est bien moins difficile qu'il n'y parait - j'ai "nettoyé" une pièce en un week-end, maintenant c'est remonté à la chaux et repeint à l'argile, quand on entre on dirait presque que la maison dit merci : -) Bon courage à vous !
27 août 2010 à 20:27
Réponse 7 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonsoir JF,
l'autre côté du mur a bien été cimenté je confirme.
Les joints de la maison sont faits à la chaux (il faut d'ailleurs que je les refasse).
L'infiltration de cet hiver est résolue. En fait, la toiture était en cours de réfection. Elle n'était pas bâchée, entre temps il a neigé et donc il a déneigé dans la maison (merci au couvreur : /)
Le mur en question est DANS la maison (les 2 faces).
La cour intérieure est couverte en haut.
J'ai énormément à faire dans cette maison et je me demandais si j'enduisais à la chaux uniquement le côté en torchis c'était suffisant car ma copine ne va jamais accepter de piquer le mur de la cuisine qui est peint maintenant.
Par là je veux dire que j'enlève ce qui ressemble à du torchis (mais avec des fibres animales ? à l'intérieur). Ça pompe vachement ce truc.
Et je fais un enduit (chaux hydraulique / sable). Hydraulique je pense que c'est mieux si j'ai une remontée capillaire.
Qu'en pensent les spécialistes JF et Marie ?
Merci pour votre aide.
27 août 2010 à 20:31
Réponse 8 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Marie, si je sors la meuleuse avec le disque abrasif JE ME FAIS TUER :)
La cuisine est quasi finie (la photo de la cuisine date du mois de novembre).
Je vais laisser sécher tranquilou 1 an en surveillant régulièrement.
Il est vrai quand même qu'il y a eu pas mal d'eau dans la maison l'hiver dernier (sur le mur en question et sur le sol aussi). Merci et je vous tiens au courant de l'évolution de l'infiltration.
28 août 2010 à 11:59
Réponse 9 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour Éric, je comprends. Vous ne négociez pas avec l'humidité, mais avec votre compagne, la prudence est de mise, surtout s'il s'agit de la cuisine : -).
Avec ces compléments d'information, sur mur intérieur-intérieur, avec bonne aération (une hotte aspirante avec sortie extérieure est vivement recommandée), problème d'origine de l'humidité réglé et si l'autre côté du mur est bien soigné, c'est gérable sous surveillance.
Pensez aussi à l'ameublement, il faudra éviter par exemple de poser une grande bibliothèque ou armoire du côté "sain". Pour l'enduit je laisse JF (respectueux bonjour : -) vous répondre.
Amicalement.
28 août 2010 à 08:05
Réponse 10 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Merci pour votre réponse, Éric, j'ai bien ri ! Vous avez eu la mienne entretemps.
J'en connais un qui pourrait vous dire ce qui arrive quand on touche à ma cuisine : -))) Allez-y comme ça, des murs de puriste ça ne sert à rien quand on est mort. Merci pour la rigolade et bon courage !
28 août 2010 à 20:59
Réponse 11 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonsoir à vous Éric et Marie,
Je vois que vous êtes aussi performante, Marie, pour les conseils de pédagogie conjugale que pour la rénovation. D'ici à ce que Patrice vous ouvre un nouveau forum... ; -)
Alors OK, je crois que Marie a tout dit, en tenant compte de votre contexte précis. Pour l'enduit sur la partie "torchis", oui, ça pompe vraiment. Il faudra pourtant arroser au pulvérisateur (ça ne va pas dans le bon sens pour vous) et c'est de la chaux hydraulique. St Astier a un produit spécifique mais vous aurez sans doute plus de mal à le trouver selon la région que le standard NHL 3,5 ou NHL5.
Vous pouvez regarder la fiche Batichanvre ci-jointe.
Je ne le vois pas bien votre torchis, auriez-vous une photo approchée ?
Et pour votre cuisine, compte tenu de la température familiale (je comprends ça ; -), vous pouvez laisser le ciment. Ce qui serait bien, c'est que l'autre côté du mur n'ait pas subi le même sort, et qu'il puisse respirer...
A+. Cordialement. JF (29/08/10)
fiche batichanvre.pdf
29 août 2010 à 02:29
Réponse 12 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
JF
Je prends des photos ce week-end et je reviens vers vous ensuite.
L'autre coté du mur aura :
- soit un enduit a la chaux NHL si le mur ne sèche pas
- soit du papier peint (NON VINYL) si le mur sèche
Eric
30 août 2010 à 11:06
Réponse 13 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour à vous tous. JF, s'il faut devenir personnels, 20 ans de mariage, quatre déménagements, deux gosses, et on a survécu. D'ici la fin du chantier, je ne garantis plus rien : -))) Courage, Éric, c'est juste une cuisine (et en plus c'est pas la mienne ha ha ha). Je crois que ça ira ! Amitiés.
30 août 2010 à 21:38
Réponse 14 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Voilà les photos du WE.
La tache n'a pas progressé (enfin très peu) et le mur me parait plus sec.
L'autre photo c'est le côté cuisine (derrière la baratte).
La 3° c'est la matière du mur.
Merci. Éric (06/09/10)
Voici les photos :
Pour agrandir les images, cliquez dessus.
mur plus seccote cuisine baratterevetement mural materiaux

06 septembre 2010 à 19:01
Réponse 15 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour Éric, bonjour JF,
Je conseillerais si possible un espace entre le mur et ce grand meuble pendant quelques mois, sous surveillance. Si la tache évolue bien, c'est OK à mon avis. Pour le revêtement du mur, que diriez-vous d'une peinture bio argile avec structure granuleuse fine au lieu de papier peint ? Il risque de ne pas tenir...
Bonne réflexion.
07 septembre 2010 à 13:02
Réponse 16 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour Marie,
La baratte à beurre n'est pas si grande que cela :)
C'est le "petit" mur qui est derrière la baratte qui est sous surveillance.
Merci pour l'idée de la peinture à l'argile. Je ne connaissais pas (ça n'a pas l'air d'être donné par contre). Éric
08 septembre 2010 à 10:33
Réponse 17 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

JF
Membre inscrit
JF
2 767 messages
Bonjour Éric, bonjour Marie,
C'est marrant, la première photo, vu d'ici on dirait plutôt du plâtre que du ciment.
C'est sûr que si vous aviez pu décaper tout ça et refaire un enduit chaux... Bon, allez, je ne retourne pas le fer... ça va sécher !
Sur l'autre photo, je ne reconnais pas le torchis, mais ça peut en être ? Ça me fait penser à ces enduits chaux qui sont "fibrés" à la paillette de lin, c'est très joli, mais les "poils" sont nettement plus courts.
Je me demandais si un simple badigeon ne pourrait pas donner un très bon résultat.
Ça a l'air correct comme état de surface, vous n'auriez peut-être pas besoin de faire un enduit par dessus ?
08 septembre 2010 à 22:27
Réponse 18 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

Marie
Membre inscrit
Marie
6 116 messages
Bonjour Éric, pour la peinture à l'argile la mienne (fine, sans structure) vient d'Allemagne, et les prix sont comparables à une bonne peinture "normale" colorée - En plus structuré, on est dans les tarifs du crépi au rouleau respirant, donc ce n'est pas un vrai luxe.
En France c'est peut-être une production plus limitée, donc ça fait monter les prix, c'est logique.
Le résultat vaut la différence, cela dit. Bon travail !
09 septembre 2010 à 09:12
Réponse 19 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
J'ai été aussi convaincu par les dirigeants d'Isosec puisque j'ai fait installer ce système chez moi en 2009.
En revanche, ma peinture re-cloque à un endroit (est-ce dû au procédé qui ne fonctionne pas ou à une source d'humidité extérieure ?).
J'ai appelé Isosec une dizaine de fois depuis, ils devaient me rappeler pour fixer un rendez-vous (et j'ai dû les relancer à chaque fois). Nous avions fini par convenir d'un rendez-vous il y a 2 semaines...
Mais ils ne sont pas venus ! Je les ai appelés, sans pouvoir les joindre, je leur ai laissé un message.
Et je n'ai toujours pas été rappelé. Voilà les faits.
26 janvier 2011 à 14:36
Réponse 20 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

JF
Membre inscrit
JF
2 767 messages
Merci cher internaute (19). Vous apportez de l'eau (mauvais jeu de mots) au moulin des fervents de la chaux, des enduits, revêtements et isolations respirants, du drainage, de la ventilation bien pensée.
Tout le reste, à mon avis, est d'une efficacité réelle... pour les finances des entreprises qui installent ça.
Certaines sont sérieuses, mais combien se sont penchées au préalable sur le contexte et l'environnement de vos murs humides avant de vous enquiller le suppositoire ?
Votre témoignage sera utile à tous ceux qui ont un doute. Cordialement.
27 janvier 2011 à 14:51
Réponse 21 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour à vous deux. Encore un produit qui rapporte plus à la vente qu'à l'achat, on dirait... Internaute 19, si vous avez besoin d'aide, pourriez-vous poser une nouvelle question et nous raconter tout ça en détails ? Merci.
Marie
28 janvier 2011 à 14:16
Réponse 22 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour,
Nous sommes en phase de prospection pour l'assèchement de nos murs et nous avons été contactés par cette société Isosec. Après quelques recherches, ce procédé ne me paraît pas être sérieux.
Cette société doit me contacter ce soir pour m'exposer en détail ses arguments.
Internaute N° 19, pouvez-vous me donner votre lieu d'habitation ou votre N° de dossier.
J'essaierai d'invoquer votre cas.
12 avril 2011 à 14:11
Réponse 23 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires

JF
Membre inscrit
JF
2 767 messages
Bonjour,
Je ne sais pas si l'internaute (19) repassera dans les jours qui viennent, ce serait un coup de chance !
Je ne connais pas le contexte de vos murs humides, aucun cas n'est semblable. Mais si vous avez lu les argumentations maintes fois développées dans ce forum, vous pourrez en déduire que le procédé xxx, dans son principe, ne peut être la plupart du temps qu'un emplâtre sur une jambe de bois, puisqu'il ne traite pas votre problème au niveau de ses causes, il ne tente que de minimiser les effets.
Vous pourriez essayer de demander à cette société, - dont je ne doute pas du sérieux, c'est simplement l'approche du problème que je conteste- de vous faire visiter un ou deux cas (semblables au votre) de clients traités par leur méthode depuis plus de 5 ans, afin d'aller voir comment ça se passe chez eux ! Cordialement.
14 avril 2011 à 00:00
Réponse 24 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour,
Comme j'ai été cité dans les messages et bien que je n'interviens jamais dans les forums, j'ai décidé d'y faire exception aujourd'hui et comme à mes habitudes, de manière visible.
Je suis Jack LECARPENTIER, le créateur d'ISOSEC Assèchement en 1987. J'ai développé des méthodes et procédés de traitement de l'humidité, tels que : élimination de remontées d'humidité par capillarité, gestion d'hygrométrie dans les ambiances et les matériaux, assèchement forcé des structures après sinistre dégât des eaux. J'ai quitté la gérance d'ISOSEC pour créer mon cabinet d'expertises privées et judiciaire, sollicité par l'Institut de l'Expertise de Paris dont je suis membre et lauréat pour mes écrits, travaux, formations et conférences dans le domaine des pathologies de l'humidité dans le bâtiment et l'industrie. J'ai dans mes clients, Veolia et ses sous-groupes, SUEZ et ses sous-groupes, DANONE, MARS, etc. des VIP de tous horizons qui m'ont permis d'assainir des centaines de bâtiments sans les maltraiter et de manière réversible. Mais j'ai aussi de très nombreux particuliers qui n'ont pas à regretter de m'avoir fait confiance. J'ai une grande collection de témoignages spontanés de clients qui m'ont livré leur reconnaissance, merci de me permettre de les garder pour moi. Si l'un d'entre-eux voulait en témoigner, libre à lui de le faire, mais je n'exploite pas leur reconnaissance pour me faire briller, la confiance se mérite, c'est tout. Toutes ces années d'expériences m'ont amené à obtenir un diplôme d'ingénieur en méthode hygrométrie, certifié COFRAC. L'internaute qui se plaint d'ISOSEC, je le connais et sa déclaration me blesse profondément, car nous avions lié un bon contact humain et je ne m'attendais pas ça de lui. Ses murs sont secs sur l'ensemble de sa longère. Seul un angle rentrant d'un mur extérieur, subit des cloques sur la peinture intérieure. A l'extérieur, il y a une terrasse en béton et un espace entre la dalle de béton et le mur en angle, laisse l'eau des pluies s'infiltrer dans le mur non étanche. La gérante d'Isosec et moi-même y sommes passé ensemble et lui avons clairement montré cela. Puis nous lui avons fait remarquer que les revêtements intérieurs de ce mur, n'étaient pas conformes aux recommandations techniques qu'il a signé. Ces recommandations techniques que j'avais moi-même présenté à son architecte et son peintre. Je m'y suis encore rendu à deux reprises et lui demandant de convoquer son architecte et le peintre. A chaque fois je m'y suis retrouvé seul, à lui donner les mêmes explications, jamais suivi d'effet.
Alors, aujourd'hui où je suis fatigué des attitudes irresponsables, des commentaires de "spécialistes" qui n'offrent aucune garantie sur les conséquences de leurs conseils. Fatigué des "professionnels" qui se cachent derrière des pseudo, pour nuire à leurs concurrents. Fatigué, des "experts" qui autrefois mes élèves ou qui m'appelaient à l'aide de leur expertise judiciaire mal partie pour les sauver qui en guise de reconnaissance me salissent dans le dos. Usé, par les avocats qui vous font des procès d'intention lorsque vous responsabilisez leur client et qui vous recommandent pour un autre en vantant vos mérites. J'ai quitté le territoire de France pour transmettre mes connaissances, aux vilains étrangers qui me font preuve d'un respect disparu depuis longtemps du pays qui faisait que j'étais fier d'être Français. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Une entreprise est régie par des textes qui l'obligent à des obligations de conseils et des garanties de résultats. Une entreprise doit avoir une responsabilité civile professionnelle et s'oblige à honorer ses contrats. Soyons sérieux, quelles garanties offrent les "bricoleurs" que je respecte en qualité de tel, mais qui devraient faire preuve d'un peu plus d'humilité, face à la technique et de retenu sur les attaques de professionnels qu'ils ne connaissent pas. Depuis qu'il m'a été rapporté le commentaire incorrecte de l'internaute, je lui ai écrit, il m'a répondu et nous sommes convenus de nous revoir respectueusement. L'intelligence favorise le pardon, mais il ne faut pas dépasser les limites du convenable. Vous mettez une vie à vous construire une vie honorable et un irresponsable vous la détruit sur un commentaire, rédigé sur ce qu'il croit savoir.
Pour information :
Depuis 1959, les constructions doivent être pourvues d'une coupure d'étanchéité en interposition des élévations à 16 cm au-dessus du sol. DTU 20.1. Depuis l'emploi des blocs agglomérés, la pratique est passée à 20 cm.
Cela veut dire que l'ensemble de la construction ancienne (antérieure à 1959) est dépourvu d'arase étanche, donc potentiellement soumise aux remontées d'humidité par capillarité. Par conséquent, vous pouvez mettre tout ce que vous voulez sur les surfaces dégradées par l'évaporation de l'humidité de capillarité, vous réparerez les effets, mais pas la cause.
Que dirait-on d'un infirmier qui mettrait un pansement propre sur une plaie encore infectée ? C'est ce que font ceux qui restaurent les enduits sans traiter les remontées d'humidité par capillarité.
Face à un problème d'humidité, il faut rester logique et observer les principes fondamentaux de la physique qui régit la molécule d'eau. A l'état liquide ou solide, c'est la gravité. A l'état gazeux, c'est l'inverse.
Son changement d'état est lié à la température.
Cela paraît simple, alors pourquoi raconter autant de bêtises. Moi aussi, avant de savoir, je ne savais pas et alors ? C'est pareil pour tous, non ?
Savoir c'est bien, le faire savoir c'est mieux, car il ne vaut que s'il est partagé.
Sincèrement et amicalement.
Jack LECARPENTIER
Ingénieur IPF certifié COFRAC
Expert, formateur et conférencier en pathologies de l'humidité.
Ma prochaine conférence le 18 Avril 2012, sur "l'humidité et la ventilation des locaux" pour la compagnie des Architectes Experts judiciaires, près la cour d'appel de Paris.
06 avril 2012 à 14:01
Réponse 25 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Bonjour Monsieur Lecarpentier,
J'ai été très intéressé par la réponse que vous avez donnée. Notremaison a été construite dans les années 1930 et nous y habitons depuis 40 ans. Lors de notre arrivée, la maison était inhabitée depuis 2 ans et les papiers peints se décollaient des murs du rez de chaussée. Ceci nous a semblé normal. Nous avons alors utilisé un crépi rustique extérieur pour décorer le séjour, et n'avons remarqué aucun problème pendant 30 ans, si ce n'est que les plinthes noircisssaient. Il y a 10 ans nous avons voulu changer notre décoration et avons demandé à un peintre de refaire les peintures, en lui signalant que nous avions peut-être de l'humidité, en raison de la couleur noirâtre des plinthes. Le peintre ne fit aucune vérification, ponça le crépi et fit les peintures. Dès le lendemain des cloques apparurent. Nous fimes revenirent le peintre, qui cette fois utilisa son testeur pour constater un taux d'humidité important (50%) Il s'engagea à refaire ses travaux, et de notre côté nous recherchames la cause de l'humidité. Nous comprimes qu'il s'agissait de remontées capillaires.
Nous avons alors sélectionné une entreprise : AATP qui après avoir abattu les plâtres fit une barrière de résine (Technichem) Au bout de 5 mois elle estima que les plâtres pouvaient être refait. Une fois les plâtres secs le peintre refit ses peintures, mais au préalable nous recommanda de poser une toile de verre, ce qui lui procurait quelques revenus complémentaires. 6 ou 7 ans après nous vimes les premières cloques apparaître.
AATP revint et fit un test à la bombe au carbure. Technichem vint aussi, fit le même test (résultats inférieur à 4, et conclusion : les plâtres sont atteints, mais pas les murs) AATP ne revint jamais, malgré nos lettres et le référé de notre avocat. Nous attendons un expert judiciaire depuis plus de 2 ans. En juin 2012 nous décidons de confier à la société Béchet le soin de refaire notre séjour. Elle constata l'erreur du peintre (toile de verre) fit abattre les plâtres mais l'humidité varie avec le climat, amélioration en août, dégradation en septembre. Un déshumidificateur a été installé. Inefficace. Le maçon de Béchet ne comprend pas, mais nous comprenons que Béchet ne connait rien aux remontées capillaires. Nous sommes en haut d'une falaise calcaire, il n'y a pas de fuite d'eau de la ville. Nous ne pouvons vérifier en ce qui concerne les eaux usées, mais le circuit contourne la maison au-delà d'un dallage en opus incertum, dont le ciment n'est plus jointif (nous nous proposons de mettre du rubson par endroit ainsi qu'au pied du mur de la maison) Les murs de la maison sont en meulière.
Nous ne savons plus quoi faire. Nous voudrions pouvoir corriger ces remontées capillaires proprement (pas de cache misère) pour revendre notre maison, car nous prenons de l'âge.
Comment pourriez-vous nous aider ? Nous vous en remercions par avance.
Voici nos coordonnées :
Daniel Pasdeloup
14 rue des côtes de Vannes
78700 Conflans ste Honorine
mail : da.pasdeloup@gmail.com
18 octobre 2012 à 22:34
Réponse 26 d'un bricoleur à cette question

Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires


Invité
invité
Dans le même cas que l’internaute précèdent je vous déconseille les entreprises qui vendent des solutions qui paraissent miracle, pour mon compte une entreprise est intervenue et d'un problème de salpêtre sur les murs de mon sous-sol suite à leur intervention mon sous sol est une piscine !!
Merci "Cal... systeme" !!! funk
01 avril 2013 à 23:02

Proposer une réponse à Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires



image_addAjouter nouveau fichier

Bonjour à toutes et à tous.
Information, à partir du 2 août jusqu'au 25 août 2019, les questions ainsi que les réponses auront un retard de publication.
Désolés pour ce désagrément.
Cordialement, l'équipe de Bricovideo.com


   
En postant votre réponse sur les forums BricoVideo, vous reconnaissez avoir accepté les conditions d'utilisations du forum.

Les champs marqués par des * doivent obligatoirement être renseignés.


Questions apparentées dans le forum Maçonnerie

  • 1. Avis remontées capillaires avec caméra endoscope
    N°6217 : Bonjour. Voilà j'ai pris des photos avec une caméra endoscope et je voudrais votre avis. Les 7 premières c'est au dessus de ma salle de bain Les 3 derniers au dessus d'une fenêtre dans un bout de mur... J'ai aussi une...
  • 2. Traitement des murs enterrés à faire soi-même
    N°5593 : Bonjour à tous, Je souhaiterais traiter les murs de ma cave qui sont humides pour la rendre habitable. J'aimerais savoir si vous pouvez me conseiller les bons produits pour mon projet qui est de traiter l'humidité de ma cave...
  • 3. Mur mitoyen de cave en pierre-salpêtre remontées capillaires
    N°5546 : Bonjour, Après avoir parcouru les différents sujets, je ne trouve pas mon cas... Donc je me permets de vous l'exposer afin de bénéficier, si possible, de vos conseils. Contexte : Je compte améliorer l'état de ma cave,...
  • 4. Problème remontées capillaires dalle
    N°6266 : Bonjour à tous et par avance merci pour le temps accordé à la lecture de mon sujet. Je vous plante le décor : Je dispose depuis 2016 d'une maison des années 70 dans le nord de la France. Cette dernière est sur vide...
  • 5. Traitement Humidité maison avis et conseils
    N°6189 : Bonjour, Ma maison de 1860, de 80m², sur 3 niveaux, plein nord et mitoyenne sur caves a des problèmes de remontées capillaires et de circulation de l'air. Odeur au rdc et Velux humide et draps aussi légèrement dans chambre...
  • 6. Problème remontées capillaires vieille maison de ville
    N°5703 : Bonjour, J'ai acheté il y a presque 2 ans une vieille maison de ville. Les bas de murs du couloir étaient recouverts par du lambris, du polystyrène, du papier peint... la maison n'était pas chauffée fréquemment... Le...
  • 7. Traitement humide murs maison
    N°742 : Bonjour, je viens d'acheter une maison des années 1930 et certains murs étant humides j'ai fait appel à une société qui me propose des injections de silicone dans les murs... Je ne sais pas ce que ça vaut sur le long terme, de...
  • 8. Problèmes remontées capillaires
    N°6194 : Bonjour à tous. Je suis nouvelle sur ce forum. Je souhaite vous expliquer les problèmes d'humidité que nous avons dans notre maison car nous sommes complètement désemparés. Voilà nous avons acheté une maison ancienne...
  • 9. Rénovation intérieure sur fissure et mur en pierre
    N°4980 : Bonjour, Je suis en train de faire l'acquisition d'une maison mitoyenne à rénover avec des murs en pierre girondine. Une fissure commençant au dessus du plancher des combles (3 cm de largeur au début) descend sur environ 2...
  • 10. Besoin de conseils de maçons sur solidité des murs et charpente
    N°5484 : Bonjour à tous, Je vais essayer d'être le plus clair possible car il y en a tellement ! Je ne maitrise pas tous les termes et forcément les connaissances. Soyez indulgents. Ma maison se situe sur le Bassin d'Arcachon....
>>> Résultats suivants pour : Avis procédé Isosec traitement des remontées capillaires >>>



information Informations sur le forum Maçonnerie information Informations sur le moteur du forum Mentions légales

Mentions légales :Le contenu, textes, images, illustrations sonores, vidéos, photos, animations, logos et autres documents constituent ensemble une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle (article L.122-4).
Aucune exploitation commerciale ou non commerciale même partielle des données qui sont présentées sur ce site ne pourra être effectuée sans l'accord préalable et écrit de la SARL Bricovidéo.
Toute reproduction même partielle du contenu de ce site et de l'utilisation de la marque Bricovidéo sans autorisation sont interdites et donneront suite à des poursuites.   >> Lire la suite
La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo